ben yedder (wissam) (LANCELOT FREDERIC/L'Equipe)
Ligue 1 - 30e journée

Toulouse roi de la Garonne face à un Bordeaux catastrophique

Offensifs et inspirés, les Toulousains ont fait souffrir de bien tristes Bordelais dans le derby de la Garonne (4-0). Pendant que le navire girondin coule en silence, le TFC peut pleinement se lancer dans la course au miracle.

Le gagnant : Pascal Dupraz

Des morts-vivants. Walking Dead version occitane. Plus d'envie, plus de volonté et aucune once d'espoir concernant le maintien en Ligue 1. Sous les ordres d'un Dominique Arribagé dépassé, le Toulouse Football Club ne ressemblait plus à grand-chose. Avec l'arrivée de Pascal Dupraz, la donne a changé. Après un match nul au goût de victoire sur la pelouse du Stade Vélodrome la semaine passée, le TFC enchaîne une autre prestation de fort belle facture. Dans un 4-3-3 efficace, le nouvel entraîneur des Violets a fait les bons choix. Wissam Ben Yedder, parfois cantonné au banc sous l'ère Arribagé, a fait un mal fou à la défense girondine avec son doublé déterminant. Martin Braithwaite, exilé sur le côté gauche a fait des misères à un Frédéric Guilbert parfois perdu et a scoré sur penalty pour parachever le succès des Violets. Sans parler d'un Etienne Didot auparavant mis à la cave et désormais métronome retrouvé dans l'entrejeu haut-garonnais. L'escouade de Dupraz a enfin enfilé le bleu de chauffe et même si le maintien semble encore bien loin, l'envie de se dépouiller pour son coach est bien là. A voir Ben Yedder congratuler Dupraz sur le premier but, on n'en doute pas...

Le perdant : la charnière Pablo-Sané

Une véritable catastrophe... On est bien d'accord, les Girondins de Bordeaux ne sont pas vernis en défense avec les absences de Nicolas Pallois, Grégory Sertic et Mathieu Debuchy. Les choix étaient donc restreints pour Willy Sagnol. Mais pourquoi avoir jeté aux oubliettes le duo Yambéré-Guilbert, certes très peu expérimenté, mais qui avait quelque fois donné des gages de sécurité et d'assurance. En chamboulant son arrière-garde, l'ancienne légende du Bayern Munich a déstabilisé son équipe.  A droite, Guilbert semble avoir perdu ses repères et que dire de la performance des deux centraux Pablo et Sané. Le Brésilien se fait manger tout cru par Wissam Ben Yedder dès la 6e minute sur un ballon dans l'espace qu'il anticipe très mal. Face au virevoltant toulousain, Pablo a mordu la poussière et a montré une fébrilité inquiétante. Pis encore, son partenaire de charnière a réussi à être encore plus médiocre. Hésitant balle au pied et peu sécurisant dans son placement, Lamine Sané a été méconnaissable. On se demande où est passé ce grand espoir qui promettait énormément... Après une erreur d'anticipation sur un autre ballon long, comme Pablo, Sané laisse partir Ben Yedder et commet l'irréparable dans la surface de réparation à la 50e minute de jeu. Penalty pour le Tèf. Rouge direct et but de «WBY». Le trio gagnant. Pas un pour rattraper l'autre mais pas beaucoup aidés non plus par un milieu de terrain fantomatique à l'image du neuvième capitaine Chantôme fautif sur le troisième but toulousain ou par un gardien encore trop tendre pour l'élite comme l'a montré la quatrième réalisation de l'Argentin Oscar Trejo.

La stat : 1

Avec sa casquette d'entraîneur en Ligue 1, Pascal Dupraz vient de remporter son premier match face aux Girondins de Bordeaux en Championnat de France. Avec l'Evian-TG, le technicien savoyard avait subi quatre revers et accroché un petit match nul. La série est désormais brisée.

J.T.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :