diabate (cheick) (L'Equipe)
Edito - Le Championnat des étoiles

Tout pour l'attaque

Cette semaine, France Football vous aiguille sur cinq attaquants capables à tout moment de faire la différence. En forme, ils peuvent faire basculer un match à eux seuls.

Cheick Diabaté (Bordeaux, 12,10)

Le talisman bordelais. Insaisissable en ce moment, l'attaquant des Girondins a le compas dans l'œil en ce moment. Sur ses huit derniers matches sous la liquette au scapulaire, Cheick Diabaté n'a cessé de scorer. L'international malien a inscrit la bagatelle de 8 buts, soit une moyenne de un par match. Pas mal pour un attaquant souvent raillé pour son manque de technique et ses occasions loupées devant les cages... Heureusement que Diabaté est là. Pour la réception de Nice vendredi (20h30), le numéro 14 bordelais sera une fois de plus à surveiller.

Georges-Kévin Nkoudou (Marseille, 11,85)

Intouchable dans le 4-2-3-1 de Michel, «GK» Nkoudou continue son petit bonhomme de chemin sous le maillot olympien. De plus en plus en confiance, l'ancien Nantais prouve semaines après semaines que son culot n'a pas de limites. Fin technicien et capable de casser des lignes en un crochet, une accélération, Nkoudou est promis à un bel avenir. Pour la réception capitale de l'AS Saint-Etienne dimanche (14h), l'ancien de l'AC Boulogne-Billancourt voudra se montrer sous son plus beau jour.

Souleymane Camara (Montpellier, 10,55)

Face au Toulouse FC le week-end dernier, son expérience a pesé lourd dans la balance héraultaise. La Paillade, sortie vainqueur des Haut-Garonnais (2-0) peut remercier Souleymane Camara. Auteur d'une prestation de haute-volée, le Sénégalais de 33 ans a inscrit un but et délivré une passe décisive. Le «Super sub» de la Ligue 1 prouve qu'il en a encore sous la semelle. A Angers, il pèsera encore de tout son poids pour aller chercher des points en vue du maintien.

Wissam Ben Yedder (Toulouse, 8,55)

Celui-là, il ne faut pas le rater... Les Toulousains le savent et vont se trimballer pendant 90 minutes une énorme pression sur les épaules. Face au Gazélec Ajaccio, les Violets n'ont pas le droit à la défaite au Stadium. Accusant six points de retard sur leurs adversaires du soir, les hommes de Dominique Arribagé doivent prendre les choses en main. Les tauliers du vestiaire en premier lieu. Wissam Ben Yedder, resté sur les bords de la Garonne, doit sortir une grande performance pour sortir le TFC de la zone rouge.

La grosse cote : Thievy Bifouma (Reims, 9,35)

Au Parc des Princes (samedi, 17h), les Rémois n'auront pas la tâche facile. Face à l'ogre Paris Saint-Germain, les ouailles d'Olivier Guégan vont devoir jouer à la perfection pour enquiquiner le triple champion de France en titre. A la pointe de l'escouade marnaise, la recrue Bifouma va une fois de plus se démener pour tirer ses partenaires vers le haut. Déjà auteur d'un but en deux petites titularisations, le numéro 9 du Stade de Reims apporte déjà beaucoup. A lui de prouver qu'il peut aussi tout donner dans une telle rencontre de gala.

J.T.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :