martial (anthony) (L'Equipe)
Angleterre-France

Toutes premières fois ?

Déjà trente-neuf rencontres entre les deux sélections. Ce qui n'empêche pas d'attendre ce match avec impatience, qui pourrait bien nous réserver son lot de premières fois. Petit tour d'horizon.

Il serait de bon ton de gagner. Histoire de rendre un (tout petit) peu moins dur les chiffres. Car en trente-neuf matches face à l'Angleterre, la France n'a gagné qu'à dix reprises. Contre six nuls et vingt-trois défaites. Et dans le détail, ce quarantième Angleterre-France pourrait être l'occasion de quelques première fois.

1er but de Rooney face à la France

Le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe d'Angleterre, avec cinquante buts. Et le quatrième le plus capé grâce à son entrée en jeu face à l'Espagne (73e), pour sa 108e sélection avec les Three Lions. Mais Wayne Rooney n'a encore jamais marqué face aux Bleus. Il s'était pourtant révélé au monde entier lors de l'Euro 2004, où il avait déjà croisé la route des Tricolores en phase de poules. Préservé face aux Espagnols, le buteur sera frais et aligné d'entrée face aux hommes de Didier Deschamps. Avec un certain objectif en tête...
 
Rooney n'a toujours pas scoré face à la France. (L'Equipe)
Rooney n'a toujours pas scoré face à la France. (L'Equipe)

1er but de Martial en EDF

C'est la prochaine étape pour le gamin des Ulis (19 ans). Première sélection au Portugal le 5 septembre, première passe décisive face à l'Arménie le 8 octobre (pour Benzema, 79e), première titularisation au Danemark trois jours plus tard (et deuxième passe décisive en Bleus, pour Giroud cette fois, 4e). La trajectoire d'Anthony Martial est hallucinante et ne devrait pas s'arrêter, compte tenu de sa performance XXL face à l'Allemagne (encore un caviar pour Giroud), ce triste vendredi 13 novembre. Il ne lui manque plus que son premier but international. Quoi de mieux que Wembley et l'Angleterre, face à de nombreux coéquipiers de Manchester United (Rooney, Smalling, Jones...) ?

1ère sélection pour Jesse Lingard

L'invité surprise. Appelé en renfort suite à la blessure de Jamie Vardy, le jeune Mancunien prouve une fois de plus (s'il en était besoin) que tout va très vite dans le football aujourd'hui. Même pas quarante matches professionnels, dont cinq cette saison avec Louis Van Gaal. Et seulement une titularisation, pour trois entrées en jeu. Mais bon, cela suffit à rejoindre la sélection nationale. Avec un peu de chance, le frêle attaquant (1,75 m, 58 kg) rentrera même en jeu.
Le Red Devil pourrait connaître son baptême du feu chez les Three Lions. (Reuters)
Le Red Devil pourrait connaître son baptême du feu chez les Three Lions. (Reuters)

1er but (et titularisation) de Ben Arfa face aux Anglais

HBA a déjà croisé la route des Anglais. En compétition qui plus est, puisque c'était en phase de poules lors de l'Euro 2012. Hatem Ben Arfa avait alors remplacé Yohan Cabaye à la 84e. Trop court pour faire la différence dans un match fermé, où le score final était déjà acquis (1-1). Si Didier Deschamps fait (un peu) tourner, avec dans l'idée de voir si le Niçois peut vraiment apporter quelque chose aux Bleus, le natif de Clamart sera dans le onze titulaire. Et s'il joue sans pression, sans en faire trop, le gaucher fera forcément des dégâts. Avec un but ? Ce serait la candidature idéale à l'Euro 2016.
Maxime Lavoine 
Réagissez à cet article
500 caractères max