Wylan Cyprien, ici face au Stéphanois Franck Honorat la saison dernière. 
 honorat (franck) (A. Martin/L'Equipe)
Transferts - Bordeaux

Transferts : Bordeaux pense à Cyprien, Ben Arfa se dit intéressé

Même en cas de départs qui lui rapporteraient, Bordeaux ne compte pas dépenser pour boucler son recrutement. Des prêts restent possibles, comme avec le Niçois Wylan Cyprien.

La problématique bordelaise de recrutement est connue : vendre avant d'éventuellement recruter un joueur libre ou en prêt, sans verser d'indemnité de transferts. L'éventuel départ de l'ancien Girondin Jules Koundé pour Manchester City pourrait apporter une manne inattendue estimée à 9 M€, mais Monchi, le directeur sportif du Séville FC, a publiquement refroidi cette hypothèse, mardi.
En attendant le dénouement de ce dossier, le club doit donc dégraisser et, à ce titre, plusieurs joueurs ont été ciblés : Mexer, Jovanovic et Alexandre Mendy, pisté par Caen (L2). Quant au milieu croate Toma Basic (23 ans, sous contrat jusqu'en 2022), il représente une plus-value potentielle, si les intérêts italiens qui ont été évoqués se concrétisent. « Il a envie de bouger comme tout joueur ambitieux, expliquait le directeur sportif Alain Roche dans 20 Minutes, la semaine dernière. On n'est pas fermés à ça. Mais il faut que tout le monde s'y retrouve. Lui comme nous. »

Ben Arfa a le profil pour le cadre bordelais

Dans le sens des arrivées, c'est un autre milieu de terrain qui a été priorisé par Jean-Louis Gasset. Le nouvel entraîneur du club aquitain a fait du Niçois Wylan Cyprien (25 ans, libre en juin 2022) une de ses pistes principales. Mais il faudra s'entendre avec le Gym, qui réclamait une indemnité au départ, afin de trouver une formule satisfaisante pour tout le monde : un prêt payant ou un prêt avec option d'achat ?
En comparaison, la situation contractuelle de Hatem Ben Arfa est plus simple : libre, l'ancien Rennais (33 ans) a le profil pour rentrer dans le cadre de recrutement bordelais. On dit le milieu offensif, qui possède un bon feeling avec Gasset, intéressé par le challenge. Et réciproquement ?
« Ce ne sont que des bons joueurs, a dit récemment le technicien girondin. Mais le deal c'est que si un joueur part, soit on arrive à se faire prêter quelqu'un, soit on fait monter un jeune du centre. Tout est clair. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :