(L'Equipe)
à lire dans FF

Transferts : l'Europe s'arrache les Bleus, un dossier mercato à lire dans France Football

Cet été, le mercato est placé sous le signe de l'équipe de France avec plusieurs internationaux, et non des moindres, sur la ligne de départ. Les tarifs pourraient bien s'envoler... Voici deux exemples.

Kylian Mbappé

20 ans, Paris-SG, sous contrat jusqu'en 2022
En attente de garanties
Depuis la "bombe" lâchée lors des trophées UNFP le 19 mai dernier, où il disait vouloir davantage de «responsabilités» même si cela devait être «ailleurs», Kylian Mbappé a donné le coup d'envoi officiel d'un des feuilletons majuscules de l'intersaison. Précision utile : contrairement à ce qui a été hâtivement interprété, il n'a pas demandé à travers cette déclaration la place de numéro 1 au PSG. En privé, l'international français continue d'être bluffé par le niveau footballistique de Neymar Jr et ne lui conteste pas, pour l'instant, sa place en haut de la hiérarchie parisienne. En revanche, l'ancien Monégasque revendique clairement la place de seul numéro 2. Déçu par la saison du PSG sur le terrain et par l'organisation générale du club, il nourrit des doutes sur le projet parisien. Et la cour insistante du Real Madrid continue de le faire (un peu) gamberger. Pour l'heure, le champion du monde attend surtout de constater que le PSG respecte son engagement de se renforcer, comme la promesse lui en a été faite par la direction avant son départ en vacances. Dans cette optique, il ne verrait absolument pas d'un bon œil que Neymar puisse être transféré, convaincu que malgré tout le barnum autour du Brésilien, Paris a beaucoup plus de chances d'aller loin en Ligue des champions avec son crack auriverde que sans. Ces derniers jours, Mbappé aurait même fait le forcing auprès du Brésilien pour tenter de l'inciter à rester. La preuve que son avenir s'inscrit encore au PSG ?

Florian Thauvin

26 ans, Marseille, sous contrat jusqu'en 2021
Changement de stratégie
Après les velléités de départ en cours de saison vers un club prestigieux qualifié en Ligue des champions, Florian Thauvin semble avoir revu ses ambitions à la baisse. À contrecœur. En effet, jusque-là, les deux clubs réellement intéressés, la Roma et le Milan AC, ne se sont plus manifestés. Ils ne disputeront pas la C1 et ne pourront pas assumer un coût aussi important. Car en plus des attentes de l'OM concernant l'indemnité de transfert (40 à 50 M€), le salaire déjà élevé du joueur (410 000 € brut par mois, hors primes diverses) est considéré comme un frein. Sous contrat jusqu'en juin 2021, FlorianThauvin va surveiller de près les futurs mouvements de son club. S'il parvenait à alléger sa masse salariale (Luiz Gustavo, Strootman...), le champion du monde peut espérer une revalorisation sensible de ses émoluments. Reste à savoir si celle-ci serait assortie d'une prolongation de contrat ou pas. En tout cas, c'est une option désormais envisagée dans l'entourage du joueur. Thauvin peut également patienter jusqu'à l'été prochain, où il bénéficiera d'une plus grande marge de manœuvre. Apprécié par les fans de l'OM, il peut également compter sur la bienveillance de Villas-Boas, fraîchement arrivé sur le banc, qui ne souhaite pas le voir partir.
Transferts : l'Europe s'arrache les Bleus, un dossier à retrouver en intégralité dans le France Football en kiosque mardi ou ici en version numérique dès lundi à partir de 18h.

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :