Le marché des transferts français va devoir faire une pause. (Simon Stacpoole/Offside/Presse Sports)
Transferts

Transferts : le mercato français sur pause pendant un mois à partir du 10 juillet

INFO L'ÉQUIPE. La FIFA a accepté que le marché des transferts soit scindé en deux. Mais pendant un mois, il n'y aura donc plus d'homologation possible de joueurs.

La nouvelle est tombée ce mardi. La FIFA a envoyé un courrier à la Ligue au sujet du marché estival 2020. La Fédération internationale autorise la LFP à scinder la période des transferts en deux mais refuse une période supérieure à 12 semaines pour les transferts nationaux. Cela obligera donc le mercato français à se mettre en pause pour environ un mois environ, du 9 juillet 23h59 jusqu'au 10 août environ.

lire aussi

Loïc Rémy, un au revoir dévastateur à Lille
« Malgré nos explications, la pratique couramment admise dans d'autres pays et même en France depuis de nombreuses années, la FIFA nous reproche d'avoir ouvert les transferts nationaux le 8 juin 2020 et que les finales (de Coupes) soient programmées fin juillet », a écrit Didier Quillot, le directeur exécutif de l'instance, aux membres du Conseil d'administration, ce mardi 30 juin.

Une réouverture le 10 août?

La Ligue va ainsi ouvrir une première période du 30 juin au 9 juillet à 23h59, ce qui fera 4 semaines en tout (3 pour les transferts nationaux + 1 pour les nationaux et internationaux) puis une seconde période de 8 semaines en remontant du 5 octobre (sans être encore officielle, c'est la date sur laquelle l'ensemble des Ligues se sont entendues pour clore le marché estival). Dans les faits, si la date du 5 octobre est confirmée, le marché français pourrait rouvrir vers le 10 août.
Pendant la période de pause, les négociations pourront perdurer et un joueur pourra même signer dans son nouveau club. Mais il n'obtiendra sa licence qu'à partir du 10 août, ce qui sous-entend qu'il ne pourra pas jouer avec sa nouvelle équipe. C'est un moindre mal puisqu'il n'y a pas de matches officiels à l'exception des deux finales de coupes nationales.

lire aussi

Toute l'actualité des transferts
Dans ce cas, la FIFA autorise Saint-Étienne, l'OL et le PSG à engager des recrues qui seraient qualifiées pour la Coupe de France le 24 juillet et celle de la Ligue le 31, à la seule condition que leurs contrats soient signés avant le 9 juillet.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :