Karim Azamoum a consulté un neurologue.  (F.Mons/L'Equipe)
Ligue 1 - Troyes

Troyes : victime d'une commotion cérébrale, Karim Azamoum va mieux

Le milieu de l'ESTAC Karim Azamoum, victime d'un violent choc à la tête samedi à Caen, ne devrait manquer qu'un seul match.

Victime d'une commotion cérébrale après un violent choc avec son équipier Christophe Hérelle, qui avait heurté sa mâchoire avec le pied, samedi à Caen (défaite de Troyes 0-1), le milieu aubois Karim Azamoum (27 ans) a consulté un neurologue ce lundi. L'examen a été rassurant, puisque le joueur devra juste observer une période de repos relatif pendant dix jours, où il devra se maintenir en condition physique seul, pour éviter tout choc.

Après une nouvelle visite prévue la semaine prochaine, Azamoum devrait être autorisé à reprendre l'entraînement normal avec ses équipiers. Il est donc forfait pour la réception de Strasbourg, samedi, mais sera sans doute opérationnel pour le déplacement à Dijon, le 18 novembre.
Réagissez à cet article
500 caractères max