Kostas Mitroglou a inscrit un but en sept matches de Championnat, cette saison, sous le maillot de Galatasaray. (F. Faugère/L'Équipe)
Transferts - OM

Turquie : Galatasaray ne veut plus de Kostas Mitroglou (OM)

Prêté par l'OM jusqu'en juin 2020, l'attaquant grec pourrait faire son retour en Provence prématurément. Il n'a pas convaincu le club d'Istanbul, qui souhaite s'en séparer rapidement.

L'international grec Kostas Mitroglou, âgé de 31 ans, ne rentre pas dans les plans de Fatih Terim pour la saison prochaine. En janvier dernier, le charismatique entraîneur de Galatasaray (Turquie) avait plutôt subi son arrivée en provenance de l'OM, Mitroglou ayant été choisi par ses dirigeants. Cette fois, il veut refondre complètement son attaque, et il ne compte pas sur le Grec, souvent blessé et auteur d'un but en sept matches de Championnat turc disputés cette saison, ni d'ailleurs sur le Sénégalais Mbaye Diagne, pisté par des clubs saoudiens. Il veut dégager de la masse salariale pour l'arrivée de nouveaux buteurs, et le nom de Mario Balotelli est souvent cité par les médias locaux.
Galatasaray champion de Turquie après sa victoire face à Basaksehir
Les dirigeants de Galatasaray ont prévenu le clan Mitroglou la semaine dernière : ils ne veulent plus continuer l'aventure avec lui, quand bien même le prêt du Grec court jusqu'en juin 2020. Cet écueil contractuel ne semble absolument pas refroidir le club turc. Le retour prématuré de Mitroglou à l'OM est une possibilité. Il reste sous contrat avec le club marseillais jusqu'en juin 2021.
Mais une porte de sortie pourrait être également trouvée par les différentes parties, avec l'arrivée dans la boucle d'un club réellement intéressé par ses services, comme l'Olympiakos (Grèce), par exemple. On voit mal Mitroglou tenter de se refaire la cerise en Provence, où il a été fortement critiqué pour ses performances ternes. Le 23 janvier dernier, le président de l'OM Jacques-Henri Eyraud avait demandé de la mansuétude envers le Grec, comparant ses débuts difficiles à ceux de Jean-Pierre Papin ou d'André-Pierre Gignac. Mitroglou avait été envoyé en Turquie dans la foulée.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Fr4ncky 2 juin à 0:38

Oh ben ça alors !! Quelle surprise...

bbu06 1 juin à 19:21

je propose un transfert à endoume pour un euro symbolique

ADS :