partizan (L'Equipe)
La vidéo du jour

Un Brésilien quitte un match en pleurs en Serbie après avoir été victime de cris de singe

Lors d'une rencontre entre le Partizan Belgrade et Rad, en Serbie, Everton Luiz, un milieu brésilien, a quitté la pelouse en pleurs après avoir essuyé des cris de singe.

Le milieu brésilien du Partizan Belgrade, Everton Luiz, a quitté, dimanche, la pelouse en pleurs, à la fin d'un match contre Rad. Il venait d'essuyer des cris racistes comptant pour le championnat serbe, a rapporté la télévision B92.
Ce Brésilien a fait l'objet d'une bannière avec un message insultant, et surtout, il a été victime de cris de singe, venant à chaque fois de supporters de Rad, toujours selon B92. Lorsque l'arbitre a sifflé la fin du match, Everton Luiz a adressé un doigt d'honneur aux supporteurs de Rad, selon des images diffusées par une chaîne locale. Son geste a provoqué l'ire des joueurs de Rad, qui ont voulu s'en prendre au Brésilien.
Sur les images diffusées, visibles ci-dessous, le défenseur de Partizan a quitté la pelouse en pleurs, consolé par ses coéquipiers. «Je n'ai pas pu cacher les larmes parce que j'essuyais des insultes racistes des tribunes pendant les 90 minutes», a déclaré le footballeur de 28 ans, également passé par la Suisse.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :