Le PSG a remporté la dernière édition de la Coupe de France. (P. Lahalle/L'Equipe)
Coupe

Un nouveau format pour sauver la Coupe de France ?

La FFF, en concertation avec la LFP, tente de trouver des solutions pour sauver la Coupe de France, menacée par la pandémie de Covid-19. Les amateurs et les professionnels pourraient jouer chacun de leur côté, avant de se retrouver en 16es de finale.

Mise à mal par la pandémie de Covid-19 qui empêche, pour l'instant, la reprise des matches pour les amateurs, la Coupe de France est menacée. La FFF, en concertation avec la LFP, tente de trouver des solutions permettant qu'elle soit menée à terme dans une saison très compliquée.
Une idée a émergé, qui doit être présentée, jeudi, devant le comité exécutif de la Fédération. Elle consiste à faire jouer d'un côté les amateurs et de l'autre les professionnels, avant qu'ils ne se retrouvent en 16es de finale.

Les 16es de finale fin février ou début mars ?

Dans le détail, les 20 clubs de Ligue 2 disputeraient un tour entre eux, dégageant 10 qualifiés. Ces rescapés, mêlés aux 20 clubs de L1, joueraient un autre tour, qui enverrait 15 clubs pros en 16es de finale. Ces matches se joueraient sans doute en semaine dans les créneaux encore libres. Les qualifiés du secteur pro retrouveraient ensuite 17 clubs amateurs après, là aussi, un écrémage. Les 16es de finale pourraient se jouer, si la crise sanitaire le permet, fin février ou début mars.
Une autre hypothèse, qui sera sans doute évoquée au Comex, serait de maintenir le format existant. Mais au vu de la situation actuelle, cette option du statut quo n'est pas la plus probable.
Interrogée ce mercredi sur Franceinfo, la ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu a affirmé que la 104e édition de la Coupe de France aurait lieu, mais dans un « format différent, avec un calendrier décal?.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :