Soccer Football - Champions League - Round of 16 First Leg - Atletico Madrid v Juventus - Wanda Metropolitano, Madrid, Spain - February 20, 2019  Atletico Madrid's Jose Gimenez celebrates scoring their first goal    REUTERS/Sergio Perez (Reuters)
Ligue des Champions - Huitièmes

«Un ogre appelé Atlético», «la garra charrua coule la Juventus» : la revue de presse après Atlético-Juve

Solide vainqueur de la Juventus mercredi au Wanda Metropolitano (2-0), l'Atlético Madrid a impressionné l'Europe dans un huitième de finale aller de Ligue des champions très attendu.

Pour le sens de la mesure, on repassera. Mais la presse madrilène avait des étoiles plein les yeux après le succès de l'Atlético Madrid face à la Juventus, mercredi au Wanda Metropolitano (2-0). «Quelles bêtes !» s'enflamme ainsi Marca à sa Une ce jeudi matin, tout en embrayant sur son site web : «Un ogre appelé Atlético». Le quotidien espagnol estime que les Colchoneros «font peur» et incarnent un vrai candidat à la victoire finale. «C'était une question de temps avant que le vrai Atlético n'entre en scène, peut-on lire notamment. Dans une saison où il a probablement le meilleur effectif de son histoire récente, l'équipe du "Cholo" a présenté des signes de faiblesse, de doute et d'irrégularité rarement vus chez l'Atlético de Simeone. Tout cela a été réduit à néant en 90 minutes. Celles qui ont permis aux Rojiblancos de passer la Juve sur la route des quarts de finale. Et maintenant, qui peut les arrêter ?»
«Le plus courageux Simeone»
Marca met en avant «l'intensité», «le Diego Costa de toujours», «ses vieilles armes» sur coups de pied arrêtés, «le plus courageux Simeone», qui a procédé à trois changements offensifs avant la 65e minute pour forcer la décision, ainsi qu'un «Wanda digne du Calderon» pour sa première grande soirée européenne. Le son de cloche est évidemment très différent en Italie, où La Gazzetta dello Sport estime que «la garra charrua a coulé la Juventus». Le principal quotidien sportif transalpin regrette que les Bianconeri aient été «soumis» par leurs adversaires en seconde période : «Simeone a choisi, changé, poussé, harrangué, prouvé. Allegri beaucoup mois, comme la Juve : éteinte, confuse, timide.»

Quand Cristiano Ronaldo rappelle son palmarès...

Du côté de Tuttosport, quotidien très proche de la Juventus, on attend une vive réaction au match retour de la part d'un homme en particulier : «CR7, à toi de sauver la Juve». «À Madrid, la Juventus a vécu une de ses soirées les plus sombres sous les ordres de Massimiliano Allegri. (...) Elle n'a jamais donné la sensation de pouvoir résister à l'élan des Colchoneros.» Comme d'autres, les médias italiens n'ont pas manqué de souligner, enfin, la réaction pleine d'orgueil de Cristiano Ronaldo en zone mixte, après la rencontre. Pris pour cible par les supporters adverses, l'attaquant portugais a tenu à rappeler qu'il avait remporté cinq Ligue des champions, contre aucune pour l'Atlético. Classe.
Réagissez à cet article
500 caractères max
oskare68 21 févr. à 19:28

Le coiffeur de Griezmann est-il en vacances ?

voir toutes les réactions