Championnat des étoiles
acheter
reus ibrahimovic cristiano ronaldo (Reuters)
Ligue des Champions - Ligue Europa

Un trio Ibra-Ronaldo-Reus dans l'équipe type de la semaine européenne

Retrouvez notre équipe type de cette semaine européenne, entre les quatre premiers huitièmes de finale retour de Ligue des champions et les huitièmes de finale aller de Ligue Europa. Un onze en 3-4-3.

Gardien

David De Gea (Manchester United)
Lors du «big match» d'Anfield, le portier espagnol a évité à MU de plomber de façon définitive ses chances de passer en huitièmes de Ligue Europa, intervenant de façon providentielle sur Coutinho, Firmino, Henderson et Sturridge. Si les Red Devils ne perdent «que» 2-0, ils le lui doivent entièrement !
Laporte, performant en Ligue Europa comme en Championnat ! (Acero/Presse Sport)
Laporte, performant en Ligue Europa comme en Championnat ! (Acero/Presse Sport)

Défenseurs

Aymeric Laporte (Athletic Bilbao)
Les Basques ont pris l'avantage lors de l'affrontement 100% espagnol face à Valence (1-0). Mention au défenseur central français de Bilbao, intraitable face à Negredo, et qui a failli marquer un but d'anthologie, une frappe du rond central pas si évidente sur le terrain détrempé de San Mames et que Ryan a détourné en catastrophe.  

Kostas Manolas (AS Roma)
Le Grec a joué tête haute face aux Galactiques du Real, défendant avec courage tout en portant le danger dans le camp madrilène. À nouveau battue (2-0), la Roma sort en huitièmes de Ligue des champions, mais sûrement pas de la faute de Manolas... 

Oleksandr Kucher (Chakhtior Donetsk)
Dans un match où trois buts sur quatre ont été inscrits de la tête, le défenseur ukrainien n'a pas fait exception, réalisant en force le deuxième but du Chakhtior, autoritaire vainqueur (3-1) d'Anderlecht en Ligue Europa.
Un Rabiot buteur et décisif à Stamford Bridge
Un Rabiot buteur et décisif à Stamford Bridge

Milieux de terrain

Mehmet Topal (Fenerbahçe)
Il fait basculer les débats dans les dernières minutes d'une rencontre très équilibrée en perçant plein axe pour battre Matheus d'une frappe du gauche au terme d'une belle chevauchée. Le 1-0 de jeudi soir suffira-t-il à Fenerbahçe pour obtenir, à Braga dans une semaine, son sésame pour les quarts de Ligue Europa ?

Adrien Rabiot (PSG)
Laurent Blanc a préféré ne prendre aucun risque avec Verratti, en faisant confiance au jeune francilien. Ce dernier ne l'a pas déçu, disputant un match plein qualitativement et quantitativement. Rabiot a pesé clairement sur les débats en ouvrant la marque dans le premier quart d'heure. Il est l'un des principaux artisans de la victoire (2-1) sur Chelsea et de la qualification des Parisiens pour les quarts de Ligue des champions. Des quarts de finale auxquels participera aussi le Vfl Wolfsburg. Profitons de l'occasion pour mettre en avant la bonne prestation du Français Guilavogui lors de la seconde manche face à La Gantoise (1-0).

Adam Lalanna (Liverpool)
Liverpool lui doit la passe décisive à Firmino sur le 2-0. Mais l'apport de l'ancien milieu de Southampton ne s'est pas arrêté là, Lallana ayant remonté un nombre incalculable de ballons, harcelant en permanence les lignes défensives de MU.

Nicolas Gaitan (Benfica)
Les supporters du Benfica lui doivent un monument : alors que le Zénith menait 1-0 et semblait en mesure de pousser Benfica en prolongation, le joueur argentin a plié le match en l'espace de cinq minutes, égalisant à la 85e avant de servir à Talisca le ballon du 2-1 pour les Portugais dans le temps additionnel. Les Aigles obtiennent ainsi leur quatrième qualification pour les quarts de Ligue des champions en autant de tentatives.
Cristiano Ronaldo a ouvert la marque contre la Roma. (J. Medina/Reuters)
Cristiano Ronaldo a ouvert la marque contre la Roma. (J. Medina/Reuters)

Attaquants

Marco Reus (Borussia Dortmund)
Les Spurs ont boudé ce huitième de Ligue Europa ? Tant pis pour eux ! Le Borussia a donné la pleine mesure de ses immenses moyens offensifs en battant largement (3-0) Tottenham avec un doublé pour Reus. Plus que jamais, le club de Dortmund se positionne comme le grand favori d'une Ligue Europa qui devrait le voir se qualifier pour les quarts. À moins d'un invraisemblable renversement de situation jeudi prochain à Londres.

Cristiano Ronaldo (Real Madrid)
Comme à Rome au match aller, c'est CR7 qui tue les espoirs romains en ouvrant le score pour le Real à la réception d'un centre de Lucas Vazquez au premier poteau. Auparavant, les Giallorossi avaient raté l'immanquable par Dzeko, Salah et Florenzi. Pas Cristiano Ronaldo qui a marqué son 91e but en Ligue des champions et jouera les quarts.

Zlatan Ibrahimovic (PSG)
Ceux qui l'accusaient d'être transparent lors des grands matches de Ligue des champions en sont pour leurs frais !  Après avoir marqué lors de la première manche au Parc, Ibra a irradié le retour à Stamford Bridge de toute sa classe : passeur décisif sur le but de Rabiot, il marque lui-même le but du 2-1 sur le terrain de Chelsea en conclusion d'un centre de Di Maria lui-même décalé par une ouverture de Thiago Motta.  Sans cette prestation majuscule du Suédois, on aurait pu intégrer dans notre équipe type Cédric Bakambu, auteur des deux buts de Villarreal (2-0) face au Bayer Leverkusen, en huitièmes aller de C3.
Roberto Notarianni
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :