chapron (tony) (P.Lahalle/L'Equipe)
On a appris

Une lettre anonyme contre Chapron

FF a reçu une lettre anonyme adressée à Tony Chapron, l'ancien arbitre qui vient de sortir un livre, "Enfin libre !". Et celle-ci n'est pas tendre avec lui...

Les récentes déclarations dans la presse de Tony Chapron et plus encore le contenu de son livre, «Enfin Libre !», paru le mois dernier, passent décidément très mal au sein du corps arbitral. Certains de ses anciens collègues ne supportent pas les confessions et autres tacles de celui qui se définit dans son ouvrage comme un «Don Quichotte», un «Chevalier blanc» et même un «Che» (Guevara) de la cause arbitrale, alors qu'il ne se gêne pas pour parler de ses anciens confrères dans des termes choisis, notamment comme de «moutons qui courent [...] sans personnalité, ni charisme».

Pourtant, les institutions préfèrent, comme à l'accoutumée, endosser la maxime «Les chiens aboient, la caravane passe» et ne veulent en aucun cas réagir de façon officielle. Néanmoins, une lettre anonyme parvenue à France Football laisse entendre le bruit d'une colère sourde, signe d'un profond écœurement dans la corporation des hommes en noir. Un courrier synonyme d'une rancœur latente. Il s'en dégage un profond dégoût : «"Enfin libre !'" quand on perçoit 100 000 € minimum (par an), ça prête à sourire et ça frôle l'indécence...» Ou encore : «Mais si le système et la gouvernance sont ce qu'il prétend, pourquoi Chapron n'a-t-il pas démissionné ?» La lettre s'interroge aussi entre autres sur la victoire de Tony Chapron au Trophée du meilleur arbitre 2018, organisé par le syndicat de la corporation...dont il fut le premier président. L'auteur secret de cette missive s'étonne du choix d'un arbitre suspendu pour avoir fait un croche-pied à un joueur (le Nantais Diego Carlos), ce qui a limité mécaniquement le nombre de rencontres qu'il a dirigées, quand certains camarades, Clément Turpin notamment, affichaient une saison pleine avec des matches internationaux et de Ligue des champions. Ambiance...

Stéphane Fattoretto

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
rousseau92320 11 déc. à 12:54

ce qui est surprenant c'est l'amnésie totale de certains journalistes.Chapron n'est pas uniquement connu pour son carton rouge ahurissant et sa tentative de tacle. mais aussi par ses agissements haineux réguliers, ses fautes flagrantes d'arbitrage également.

Gwadaboy 11 déc. à 9:36

Cette lettre est peu être envoyée par FF lui mème! De toute manière les gens censés ne font pas de pub aux corbeaux

ADS :