(J.Prevost/L'Equipe)
Ligue 1 - 7e journée

Une première encourageante pour Lucas Paqueta lors de la victoire de l'Olympique Lyonnais à Strasbourg

Lors de la victoire de l'Olympique lyonnais face à Strasbourg (3-2), Lucas Paqueta s'est montré convaincant pour sa première sous le maillot des Gones. Très appliqué défensivement dans un premier temps, il a pris confiance offensivement au cours du match.

Une première titularisation pleine de promesses. En revêtant le maillot lyonnais ce dimanche à l'occasion de la rencontre face à Strasbourg, Lucas Paqueta est devenu le 21e brésilien à jouer pour le club rhodanien. Avec des prédécesseurs comme Juninho ou Sonny Anderson, les attentes étaient forcément élevées. Qui plus est dans le contexte actuel où l'Olympique Lyonnais a affiché des lacunes à la création depuis le début de la saison, registre dans lequel l'international auriverde excelle. Mais l'ancien de l'AC Milan a répondu présent, participant activement au succès des siens. Par sa performance, il a laissé présager de belles perspectives pour l'avenir.

Lire aussi :
- L'OL, porté par Depay, s'impose à Strasbourg
- Le classement de la Ligue 1
Dans le 4-3-3 aligné par Rudi Garcia, Paqueta a occupé le poste de relayeur à droite du milieu de terrain. Dans un premier temps, il s'est montré très appliqué, se contentant surtout de venir proposer une solution à ses défenseurs en leur remisant le ballon. Très concentré sur les taches défensives, celui qui a été formé à Flamengo a couvert à de multiples reprises les montées de Léo Dobois. C'est d'ailleurs l'une de ses récupérations qui menait au deuxième but lyonnais. Après une interception devant sa propre surface, il trouvait parfaitement Memphis Depay sur le côté. Le Néerlandais accélérait et servait idéalement Karl-Toko Ekambi au deuxième poteau (2-0, 26e). Très volontaire, le Brésilien a constamment cherché à défendre en avançant à l'image de son pressing sur Malgré la Lionel Carole (31e).

Au niveau physiquement

On aurait pu croire à une éventuelle baisse de régime en seconde période, le Brésilien n'ayant pas joué une seule seconde depuis le début de saison, mais rien en fut. Au contraire, il montait même en puissance, en prenant de plus en plus confiance dans le jeu. Lors de la mauvaise passe de son équipe, il aura été l'un des rares à proposer des solutions au milieu de terrain. Très juste dans ses remises, il se portait de plus en plus vers l'avant, lançant notamment Depay dans la profondeur (59e), mais le centre de capitaine rhodanien était intercepté par la défense strasbourgeoise. Pas servi par Dubois malgré son bon appel dans l'axe (62e), il manquait de justesse l'opportunité de marquer sa première apparition par un but, mais il était trop court pour reprendre une tête de Marcelo dégagée sur sa ligne par Kenny Lala (74e).
Après de nouvelles actions défensives (75e, 79e), Rudi Garcia choisissait de le faire sortir pour privilégier une option plus défensive en la personne de Sinaly Diomandé. Malgré l'absence du Brésilien, l'Olympique lyonnais tenait bon et validait ainsi la bonne performance de Paqueta. Une prestation qui demande confirmation lors des rencontres à venir, mais son association au milieu avec Houssem Aouar et Thiago Mendes aura été prometteuse.

Benoît Desaint
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :