otamendi (nicolas) messi (lionel) dybala (paulo) (R.Martin/L'Equipe)
CM 2018 - Argentine

«Une situation navrante» ; «Il faut jouer avec les meilleurs» : les médias internationaux ne comprennent pas le peu de temps de jeu de Dybala avec l'Argentine

Jamais titulaire et une seule fois entré en jeu dans cette Coupe du monde, Paulo Dybala ne fait pas partie des plans de Jorge Sampaoli, sélectionneur de l'Argentine. Et presque tout le monde s'en étonne.

Si l'Argentine a miraculeusement réussi à sortir de son groupe, contrairement à l'Allemagne, les critiques subies par l'Albiceleste sont aussi nombreuses que virulentes. Deux hommes sont particulièrement visés : Jorge Sampaoli, le sélectionneur, et Lionel Messi. Après eux, un des protagonistes dont on parle le plus se nomme Paulo Dybala. L'attaquant de la Juventus Turin se fait remarquer par son absence, avec seulement vingt-deux minutes de temps de jeu depuis le début de la Coupe du monde, contre la Croatie (0-3).

«Un énorme gâchis»

La presse sportive du monde entier s'étonne de ce temps de jeu famélique de «La Joya» (Le Joyaux), à commencer par les médias argentins eux-mêmes. Dans Clarin, Enrique Gastañaga est attristé du sort réservé à Dybala : «La situation est d'autant plus navrante que ce footballeur joue dans un grand d'Europe, la Juventus, et y empile les buts.» L'attaquant de 24 ans a en effet inscrit 65 pions au cours de ses quatre dernières saisons en Serie A. «Vu comment Messi semble seul sur le terrain, cela ressemble à un énorme gâchis de laisser de côté un gaucher qui sait marquer, qui peux évoluer en position de faux numéro neuf, et qui sait jouer dans les petits espaces», se lamente toujours le journaliste argentin. Les voisins brésiliens sont tout aussi incrédules, O Globo trouvant le sort réservé à l'attaquant «incompréhensible».

«Je ne sais pas comment Sampaoli a pu constituer une équipe aussi mauvaise»

En Europe, les questions sont similaires. Si les Italiens s'intéressent tout autant au cas Higuain, lui aussi joueur de la Juventus Turin et qui n'a été titulaire que contre le Nigeria (2-1), le cas de Dybala fait aussi beaucoup parler en Espagne. Dans le quotidien AS, Alfredo Relaño, déjà effaré de voir «une horreur impensable pour une sélection d'un pays avec une telle tradition de football», s'étonne des choix de Jorge Sampaoli : «Je ne sais pas comment il a pu constituer une équipe aussi mauvaise. [...] Je ne sais pas pourquoi Banega, Dybala et Lo Celso ne jouent pas.» Le journal catalan Mundo Deportivo trouve aussi la situation de Dybala «incroyable», comprenant encore moins qu'un joueur comme Maximiliano Meza entre en jeu et pas lui, surtout au vu des difficultés offensives de l'Argentine : «Il faut jouer avec les meilleurs.»

«Dybala, comme beaucoup de ses coéquipiers, est encore trop dans l'admiration envers Messi»

Il y en a tout de même certains qui trouvent des raisons à cette mise à l'écart de Paulo Dybala, qui n'a pour l'instant jamais marqué avec l'Albiceleste en treize sélections. En Angleterre, The Independent rejette la faute sur le joueur lui-même, rappelant les mots du Turinois en octobre dernier, quand ce dernier avait affirmé qu'il était difficile de jouer aux côtés de Lionel Messi, que leur jeu se ressemblait trop. «Dybala, comme beaucoup de ses coéquipiers, est encore trop dans l'admiration envers Messi, ajustant son jeu pour lui alors que le système devrait être prioritaire», explique le journaliste Mark Critchley. Selon les médias argentins, Jorge Sampaoli ne devrait pas modifier son équipe aujourd'hui pour défier l'équipe de France, et on ne devrait donc toujours pas voir Paulo Dybala sur la pelouse...
Florent Le Marquis
Réagissez à cet article
500 caractères max
armellasebastien 2 juil. à 14:46

J'espère qu'on ne reverra jamais Jorge Sampaoli aux commandes de l'Albiceleste

ADS :