valdo (JL.Fel/L'Equipe)
À lire dans FF

Valdo : «Thiago Silva mériterait tellement de soulever la Ligue des champions avec le PSG»

Vingt-cinq ans après avoir échoué avec le PSG en demi-finales de la Ligue des champions contre l'AC Milan, Candido Filho Valdo, 56 ans, veut sa revanche. Il confie à FF ses grands espoirs de voir enfin son ancien club triompher. Extraits.

Le quart contre l'Atalanta

«Je n'ai jamais paniqué. Quand tu prends un but sur une rencontre à élimination directe, c'est toujours compliqué, mais le PSG était dans son match. Quand on a égalisé, j'étais certain qu'on allait mettre le second dans la foulée. Pourtant, depuis le but de l'Atalanta, des amis m'envoyaient des messages pour me chambrer : "Ah, Paris va encore être éliminé ! Quel fiasco !" Mais je leur ai répondu : "Vous allez voir, Paris va gagner à la dernière minute." Ça se sentait. C'est une belle victoire qui confirme qu'il y a de l'amour entre eux.»

Le duo Neymar-Mbappé

«C'est beau de voir ces deux talents ressentir autant d'amitié et d'amour l'un pour l'autre»
«Ils peuvent être les grands artisans de la conquête de cette Ligue des champions. Avec deux phénomènes comme eux, les défenseurs ne vont pas dormir tranquilles. Si l'un des deux est dans un bon soir, c'est compliqué pour l'adversaire. Mais si les deux sont inspirés, alors là, ça fait des dégâts ! Impossible de les arrêter. Voir deux joueurs avec autant de talent qui se battent pour gagner la première C1 d'un club et un jour le Ballon d'Or, c'est une chance. Ils sont complices dans la vie. C'est beau de voir ces deux talents ressentir autant d'amitié et d'amour l'un pour l'autre. Ce n'est pas si fréquent dans le football actuel.»

Thiago Silva

«Avec Thiago, je ne suis pas objectif : je l'adore. Même si certains le critiquent, il est encore le meilleur défenseur central du monde. J'aurais aimé qu'il continue au PSG, mais ce n'est pas moi qui décide. Je pense que cette situation ne va pas l'affecter sur le terrain. Il va être concentré, motivé et va réaliser un grand tournoi. (...) Il mériterait tellement de soulever le trophée. C'est un garçon sensationnel, équilibré, sain. Il s'est beaucoup battu, a reçu beaucoup de critiques, et j'espère qu'il sera le premier capitaine parisien à soulever cette coupe.»
Retrouvez l'intégralité de l'entretien avec Valdo cette semaine dans le nouveau numéro de France Football, disponible mardi en kiosque ou dès ce lundi en version numérique en cliquant ici.
Réagissez à cet article
500 caractères max
couraudemmanuel 18 août à 16:53

cela devrait nous faire des points UEFA pour l'an prochain.

paris36 18 août à 12:37

attention a ce matchs pièges ne pas regretter il faut marqués toute suites

leroystphane99 18 août à 9:09

Pourquoi paa une finale PSG-Lyon . Le rendez vous inattendu du siècle ...

Fighting-Spirit1933 17 août à 23:03

Paroles d'un esthéte !

voir toutes les réactions
ADS :