VA. (L'Equipe)

Valenciennes en redressement judiciaire

Valenciennes, relégué sportivement en Ligue 2 en mai dernier, a été placé en redressement judiciaire mercredi par le tribunal de commerce de Valenciennes et se dirige vers une rétrogradation administrative en National. Selon les règlements de la LFP, une procédure de redressement judiciaire entraîne en effet la rétrogradation «dans la division immédiatement inférieure». Contactée par l'AFP, la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG), qui doit recevoir des documents complémentaires de la part du club valenciennois, a indiqué qu'elle se réunirait jeudi pour statuer sur le dossier du VAFC.

«Une procédure de redressement judiciaire contre la société VAFC» a été ouverte par le tribunal, a indiqué au sortir de l'audience un des magistrats valenciennois. «La période d'observation est de six mois, il y a un administrateur et un mandataire judiciaire, et une nouvelle audience est fixée au 18 août», a-t-il précisé. Le tribunal n'a pas souhaité faire de commentaires supplémentaires sur les nouveaux éléments apportés par le club nordiste, ou le paiement des salaires du mois de mai, alors que le club a été placé en cessation de paiement le 10 juin 2014.

Châteauroux pourrait rester en Ligue 2

Le président de Valenciennes Jean-Raymond Legrand s'est exprimé par la suite via un communiqué publié sur le site du club. «C’est le cœur lourd que j’informe aujourd’hui les salariés, les supporters, les partenaires et tous les amoureux du VAFC que je n’ai eu aucune autre alternative que de confirmer ma demande d’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire de la SASP Valenciennes Sport Développement avec une période d’observation de 6 mois, précise-t-il. Je souhaiterais remercier toutes celles et tous ceux qui m’ont aidé dans la recherche de solutions pérennes pour ce club pour lequel j’ai tant donné. Nous vous tiendrons bien évidemment informés de la suite des événements».

Si la relégation administrative de Valenciennes était prononcée par la DNCG, Châteauroux, qui avait terminé 18e et premier relégable de L2 en mai dernier, pourrait profiter de la situation pour garder sa place dans l'antichambre de l'élite.

Avec AFP