Soccer Football - FA Cup Third Round - Chelsea v Nottingham Forest - Stamford Bridge, London, Britain - January 5, 2019  Chelsea's Cesc Fabregas salutes their fans as he leaves the pitch after being substituted   REUTERS/Eddie Keogh (Reuters)
Cup - 3e tour

VIDEO et résumé : Les adieux de Cesc Fabregas avec Chelsea, lui qui est annoncé à Monaco

Titulaire et capitaine ce samedi avec Chelsea contre Forest (victoire 2-0 en Cup), Cesc Fabregas a eu le droit à une standing ovation à sa sortie à quelques minutes du terme. Et pour cause : cette rencontre a sûrement été sa dernière avec le maillot des Blues. Fabregas est attendu à Monaco. FF vous raconte.

85e minute. La sortie avait des airs d'adieux. Les embrassades de Maurizio Sarri et de David Luiz, assortie de la standing ovation de Stamford Bridge, appuyaient la théorie, que tout le monde semblait approuver. Arrivé en 2014, Cesc Fabregas aura joué près de 200 matches sous les couleurs de Chelsea. Et, pour sa dernière, l'Espagnol n'a pas failli à sa réputation. Positionné en 6, à l'habituelle position de Jorginho, Fabregas a joué simple, épuré. Comme à son habitude, avec des passes précises et quelques ouvertures limpides, comme celle de la 15e minute pour un Alvaro Morata bien parti en profondeur mais fauché par le défenseur de Nottingham Forest, il s'est mué en organisateur et en meneur collectif, alors qu'il portait aussi le brassard de capitaine. Thierry Henry, sûrement devant son téléviseur, a dû apprécier. À l'aise dans ce rôle devant la défense, bien épaulé par David Luiz, encore excellent dans le jeu long, Fabregas ne fut pas non plus trop inquiété dans les tâches défensives, tant la domination des siens fut sans appel. Nottingham Forest, avec le ballon, lobait toujours l'Espagnol pour leur solide attaquant. Un peu cliché, mais Fabregas n'a pas eu grand effort à fournir.

Un penalty raté... sans conséquence

Seule (grosse) ombre au tableau pour Fabregas : un penalty raté à la demi-heure de jeu. Obtenu par Ruben Loftus-Cheek, le coup de pied de réparation était particulièrement mal tiré par le capitaine du jour. Mais pas de quoi inquiéter l'expérimenté ibérique ni Chelsea, qui attendait patiemment la deuxième période pour faire l'avantage. Grâce à son jeune joueur Hudson-Odoi, double passeur décisif pour Morata (49e, 59e), Chelsea s'assurait un ticket pour le prochain tour. Tandis que, tranquillement, Fabregas continuait sa balade dans l'entrejeu, sans réelle pression adverse. Il gratifiait même de quelques gestes et passes élégantes, à l'image du joueur, avant de fondre en larmes à l'issue de la rencontre. Son tour de terrain, devant des fans reconnaissants, enterinait l'aventure londonienne avec émotion. Comme quoi, dans le football, toutes les séparations n'ont pas qu'un goût amer.
Antoine Bourlon 
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :