labrune (vincent) (A.Reau/L'Equipe)
LFP

Vincent Labrune, nouveau président de la LFP : «Il faut pacifier les relations entre les uns et les autres»

A peine élu, Vincent Labrune s'est exprimé pour la première fois en tant que président de la Ligue de Football Professionnel. L'ancien patron de l'OM a appelé le football français à s'unifier.

«Un mot d'ordre : l'unité». Le nouveau président de la Ligue de Football Professionnel Vincent Labrune a tenu à affirmer sa position pour son premier discours après son élection. L'ancien homme de télévision, qui s'est dit «très fier d'avoir été choisi pour relever ce beau challenge», alors qu'il était en concurrence avec Michel Denisot, entend bien mettre fin aux tensions apparues avec l'arrêt prématuré de la Ligue 1. «Il faut pacifier les relations entre les uns et les autres qui se sont distendues ces derniers mois. Ce qui doit primer c'est l'intérêt général du football français».

«Retrouver une compétitivité accrue sur la scène européenne»

L'ancien président marseillais s'est aussi exprimé sur sa volonté de moderniser le foot français : «On doit être en capacité de se réformer, de retrouver une compétitivité accrue sur la scène européenne. On a plein de choses à faire mais on doit le faire tous ensemble, avec le PSG évidemment, mais aussi avec les autres, et surtout les joueurs». il a enfin avoué ne pas compter sur Didier Quillot, l'actuel directeur général exécutif de la LFP : «J'ai échangé avec lui et nous avons convenu, malgré son excellent bilan, qu'il cesserait sa mission». Son départ a d'ailleurs été acté dans la foulée.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :