Vinicius a porté Benfica. (R. Marchante/Reuters)
Portugal - 25e journée

Vinicius, Taarabt, Trincao... Ces joueurs qui ont brillé avant l'interruption de la Liga NOS

Interrompue début mars, la Liga NOS reprend ses droits ce mercredi soir avec, notamment, un alléchant Famalicao-Porto. Avant la pause liée au Covid-19, plusieurs joueurs étaient en pleine forme. Top 10.

Carlos Vinicius, buteur à maturité

Le SLB a déboursé 17 millions pour s'attacher ses services et le moins que l'on puisse dire c'est que le retour sur investissement n'a pas tardé. S'il n'a pas laissé un grand souvenir dans la principauté (16 matches de Ligue 1 avec l'AS Monaco, 2 buts, 2 passes), l'avant-centre brésilien Carlos Vinicius (25 ans) a en effet signé un départ canon avec Benfica. Son bilan au terme des 24 premières journées de Liga NOS ? 15 buts, 7 passes décisives et donc 22 actions décisives en... 22 matches. Solide. Les hommes de Bruno Lage sont actuellement deuxième du Championnat à une petite longueur de Porto et leur numéro 9 n'y est pas pour rien. À tel point que Vinicius suscite désormais l'intérêt de plusieurs formations de Premier League...

Pizzi pour vous servir

Titulaire indiscutable depuis l'exercice 2015-2016, l'international portugais (30 ans) est, dans la foulée d'une saison dernière brillante, en train de faire exploser les compteurs. Comme Vinicius, le milieu de terrain en est déjà à 22 gestes décisifs depuis le début de la saison. Non content d'empiler les assists (60 en 9 saisons de Liga NOS, 8 depuis cet été), Pizzi est actuellement le deuxième meilleur buteur du Championnat avec 14 unités. Le duo qu'il forme avec l'avant-centre brésilien est à l'origine de plus de 55% des buts inscrits par le Benfica cette saison.
Joueur les mieux notés par pays : Pizzi (7,61). Personne n'a signé plus de passes décisives que lui en Liga NOS cette saison.

Paulinho, Abreu et Lima également à plus de 10 buts

Trois autres joueurs en sont déjà à plus de deux chiffres dans la catégorie statistique phare. Il s'agit des avants-centre Paulinho (SC Braga), Fabio Abreu (Moreirense FC) et Sandro Lima (Gil Vicente FC). Trois attaquants dans la force de l'âge (respectivement 27, 29 et 27 ans) qui ont contribué, au fil des dix buts qu'ils ont marqué, à la solide saison de leurs équipes respectives jusqu'à l'interruption du Championnat début mars.

Telles a pu renforcer l'intérêt du PSG

Si Porto est actuellement en tête de la Liga NOS, il le doit en partie à son latéral gauche. Doté d'une excellente patte gauche, Alex Telles est en effet un rouage essentiel dans le jeu relativement direct déployé par les hommes de Sergio Conceiçao. L'écot statistique du Brésilien suffit à s'en persuader, du reste. Auteur de 8 buts (dont 5 penalties) et 5 passes décisives depuis le début de la saison, l'ancien de Galatasaray et de l'Inter fait partie du top 6 du Championnat dans les deux catégories statistiques. À 27 ans, celui qui est annoncé avec insistance du côté du Paris Saint-Germain n'a jamais été aussi fort.

Lire : Quel joueur est Alex Telles, latéral convoité par le PSG ?

Adel Taarabt, retour vers le futur

Probablement passé à côté d'une plus grande carrière encore, Adel Taarabt est de retour au premier plan depuis le début de la saison. Alors que l'on croyait son aventure avec le SBL terminée après deux saisons passées à la cave, Bruno Lage - qui l'a dirigé avec la réserve de Benfica - l'a relancé... dans un nouveau rôle. Exit le poste de milieu offensif, place à celui de numéro 8. Affuté, capable d'enchaîner les matches à plus de 10km parcourus et de réguler le jeu de son équipe, l'international marocain n'en finit plus d'impressionner de nouveau. Désormais âgé de 31 ans, il n'a manqué que quatre petits matches cette saison, dont un sur suspension.

Anderson Silva, le joker de Famalicao

Son équipe a un temps trusté les premières places à la surprise générale et Anderson Silva (22 ans) n'y était pas pour rien. Ses principaux faits d'armes ? Six buts en sortie de banc lors des dix premières journées. S'il s'est depuis largement calmé, n'inscrivant qu'un but lors des 14 journées suivantes, seul Angel Rodriguez (Getafe, 8 buts) a fait mieux que l'avant-centre brésilien dans l'exercice depuis le début de la saison 2019-2020 (dans les championnats européens majeurs).

Alejandro Grimaldo, à 13 minutes près

Cédé au SLB contre deux petits millions d'euros, le latéral gauche continue d'être un sujet de discussion chez les supporters du Barça. Et pour cause ! Auteur de 12 passes et de 4 buts la saison dernière, l'Espagnol (24 ans) est de nouveau l'auteur d'une solide saison dans le couloir gauche de la meilleure défense du Championnat (14 buts encaissés, 2 de moins que le FC Porto). À 13 minutes près, il aurait même disputé l'intégralité des minutes jouées par les siens cette saison. Le tout en délivrant 6 caviars et en ne prenant qu'un petit carton jaune. Vous avez dit monsieur propre ?

Trincao, attention pépite

Auteur de quelques petites apparitions en fin de saison dernière, l'ailier droit s'est véritablement révélé cette saison, au fil notamment de 6 buts et 4 passes décisives en 17 rencontres. Et s'il a débuté la saison sur le banc, le natif de Viana do Castelo a fini très fort avec cinq actions décisives lors des 3 dernières journées du Championnat. Il lui reste neufs rencontres de Liga NOS à disputer sous les couleurs du SC Braga avant de rallier le FC Barcelone. Les Blaugrana ont cet hiver déboursé une trentaine de millions pour s'attacher les services du gaucher.
Trincao est le joueur qui se montre le plus précis en matière de centres (parmi les joueurs en ayant tenté au moins 20 lors de la saison)

Nehuén Pérez, futur pilier de Diego Simeone ?

Toujours au rayon des cracks de demain mais à un poste beaucoup plus reculé, un autre joueur de la génération 1999 a fait parler de lui cette saison. S'il a manqué sept rencontres au début de l'année puisqu'il a participé au tournoi de qualification olympique avec l'Argentine, le défenseur central, prêté par l'Atlético Madrid a confirmé tout le bien que les suiveurs des Colchoneros pensaient de lui au fil de 16 apparitions. Taillé pour répondre au défi physique, doué techniquement, le central pourrait bien représenter l'avenir du côté du Wanda Metropolitano. - T. P.

Toute l'actualité de la Liga NOS
Le classement


Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 3 juin à 17:34

Et ces presidents de clubs qui sont particulierement brillants pour l'organisation de la reprise ....

ADS :