Le centre d'entraînement de l'AS Saint-Etienne. (A. Martin/L'Equipe)
Ligue 1

Violences lors d'un bizutage au centre de formation : l'AS Saint-Étienne dénonce « des faits inacceptables »

À la suite de la révélation de violences commises entre pensionnaires de son centre de formation l'ASSE a réagi et a porté plainte contre X.

À la suite de la révélation sur le site L'Équipe de violences commises entre pensionnaires de son centre de formation lors d'une soirée de bizutage qui a mal tourné, l'AS Saint-Étienne a publié un communiqué pour dénoncer « des faits inacceptables. »
« L'AS Saint-Étienne a été informée de faits inacceptables qui se seraient produits au sein de son centre de formation la semaine dernière, dit le communiqué. Quatrième meilleur centre de formation selon le dernier classement de la FFF, le club ne peut tolérer des actes inappropriés et contraires aux valeurs inscrites dans son projet sportif d'excellence permettant à de nombreux jeunes joueurs d'intégrer le groupe professionnel. Deux pensionnaires ont ainsi été convoqués à un entretien préalable à une éventuelle sanction et mis à pied à titre conservatoire. Un troisième a fait l'objet d'une exclusion temporaire. Devant la gravité supposée des incidents qui lui ont été rapportés, l'ASSE a également déposé plainte. Le club est prêt à collaborer avec les autorités afin de déterminer précisément toutes les responsabilités. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 2 août à 13:24

C'est de mieux en mieux. A force de se retourner dans sa tombe, Herbin va pouvoir servir de ventilateur au bon dieu local. Elles sont où les valeurs des "vrais verts" (expression Jacques Vendroux déposée) ?

ADS :