Championnat des étoiles
acheter
(L'Equipe)
Ligue 1 - 4e j.

Lyon en met quatre à Caen mais qui c'est le plus fort ? C'est Fekir !

Lyon a signé une victoire importante sur le terrain de Caen (4-0). Un succès qui porte l'empreinte de Nabil Fekir, auteur d'un triplé. Et Claudio Beauvue a signé une superbe réalisation. Tout ne va pas mieux à l'OL mais Hubert Fournier et ses joueurs vont pouvoir travailler dans la sérénité.

Le gagnant : Nabil Fekir

En 2011, Caen laissait filer Fekir. Depuis l'attaquant international français de l'Olympique Lyonnais a fait son trou loin de Normandie. Et c'est avec un certain plaisir qu'il s'est chargé, un peu plus de quatre ans après son essai jugé non-concluant, de se payer le Stade Malherbe à Michel –D'Ornano. Tout seul, comme un grand. Car si son équipe n'a pas levé tous les doutes qui l'entourent depuis le début de la saison, notamment sur le plan défensif, le numéro 18 de l'OL a pris ses responsabilités, brillé, et fait basculer la partie sur trois coups de patte (19e, 44e et 57e). Même si Tolisso, sur les deux premiers buts, Valbuena, sur le troisième, et Vercoutre lui ont filé un petit coup de main pour qu'il inscrive le premier triplé de sa carrière dans l'élite (voir plus bas), Fekir a étalé une partie de sa palette technique –vitesse d'enchaînement et d'exécution, vista, précision chirurgicale de son pied gauche- et régalé. Aujourd'hui, il n'est pas seulement le meilleur buteur du Championnat (4 réalisations). Il est aussi et surtout l'un des trois joueurs les plus excitants de L1 à voir sur un terrain.

Le perdant : Rémy Vercoutre

On a beau regarder les trois buts de Nabil Fekir sous tous les angles, et à plusieurs reprises, on ne parvient toujours pas à les apprécier pleinement sans se sentir obligé de pointer du doigt les approximations de Rémy Vercoutre. Son placement, son manque d'explosivité et de détente au sol laissent franchement à désirer. La saison passée, Vercoutre s'était parfois plaint de la sévérité des journalistes à son encontre, notamment au sujet des notes qui lui étaient attribuées. Son face à face remporté face à Claudio Beauvue en fin de rencontre, juste avant de s'incliner face à l'ancien Guingampais (88e) -et là il n'y peut strictement rien-, ne parviendra pas à remonter celles que les médias lui mettront pour sa prestation face à son ancien club.
 

La stat : 1

C'est le premier triplé de la carrière de Nabil Fekir en Ligue 1. Il s'en souviendra. Nous aussi. L'international français est aussi le le sixième Lyonnais à inscrire trois buts dans le même match en L1 sur les dix dernières saisons. Karim Benzema, Michel Bastos, Lisandro Lopez, Bafé Gomis et Alexandre Lacazette y étaient parvenus avant lui sous le maillot des Gones.

T.S.
Réagissez à cet article
500 caractères max
chuitoufou 30 août à 10:06

arrêtez avec cette histoire de Fekir et Caen .. nabil a été formé dans le Rhône et post-formé à l'OL, sous le regard admiratif de bernard lacombe .. nabil est un gône 100% pur jus, ça m'énerve cette réécriture de l'histoire

ADS :