bianchi (carlos) dahleb (mustapha) (C. Pichon jean/L'Equipe)
Votre meilleur avant centre de l'histoire du PSG (4e)

Selon vous, Carlos Bianchi est le quatrième meilleur avant-centre de l'histoire du PSG

La semaine dernière, FF vous demandait qui était selon vous le meilleur attaquant de l'histoire du PSG. Carlos Bianchi arrive 4e, avec 4% des votes.

Serial buteur

Avant toute chose Carlos Bianchi est le co-recordman du titre de meilleur buteur du Championnat de France (Cinq avec Delio Onnis et Jean-Pierre Papin). L'Argentin qui évolua deux années dans la capitale, de 1977 à 1979, affiche des statistiques assez ahurissantes. Lors de sa première saison, il marque 37 buts en 38 rencontres, soit pendant longtemps le meilleur buteur de l'histoire du PSG en un exercice. Seul Zlatan Ibrahimovic a fait mieux, avec 38 réalisations en 2015-2016. Au cours de sa seconde et dernière saison passée à Paris, il score à 28 reprises. Il y gagnera deux de ces cinq titres de meilleur buteur en première Division. Au final, son bilan chez les Franciliens est plus qu'éloquent : 71 unités en 80 rencontres. Son ratio de 0,88 but/match sous la liquette parisienne impose un profond respect. Le natif de Buenos Aires était une redoutable machine à marquer et un sacré tueur. De manière plus globale il est le 9e meilleur buteur de l'histoire du Paris Saint-Germain, toutes compétitions confondues.

Joueur déjà confirmé à son arrivée

Lorsqu'il débarque du côté du Parc des Princes, l'avant-centre jouit d'une belle cote et possède déjà d'impressionnants faits d'armes. Attaquant au Stade de Reims de 1973 à 1977, il y passe quatre prolifiques saisons. Il termine trois fois meilleur buteur du Championnat lors de son passage dans le club champenois (30 buts en 1973-1974, 34 en 1975-1976 et 28 en 1976-1977). L'Argentin aurait même pu obtenir cette distinction au cours de la saison 1974-1975, sans une fracture tibia-péroné, lors d'un match de gala entre une Entente Reims/PSG et le FC Barcelone (1-5) le 9 octobre 1974 au Parc des Princes. Bianchi avait déjà marqué 15 buts en 16 matches avant un choc grave avec Gallego qui va l'éloigner des terrains durant cinq mois. Un dommage collatéral qui a empêché le goleador d'être seul recordman des titres de meilleur canonnier de notre élite, avec 6 couronnes d'affilée.

Témoin d'un changement d'ère

Malgré cette boulimie de buts, le passage de Carlos Bianchi à Paris est moins glorieux à titre collectif. Il est vrai que le club francilien, créé seulement pour rappel en 1970, était encore à ses balbutiements. Pourtant l'équipe coachée par l'entraîneur-joueur Jean-Michel Larqué avait belle allure, avec des joueurs tels Mustapha Dahleb, Dominique Bathenay ou encore Jean-Pierre Adams. Durant la présence de l'Argentin, le PSG ne terminera cependant qu'au 14e rang en 1977-1978, puis seulement 13e du Championnat de France lors de la saison 1978-1979. Las, il quittera la capitale pour le champion de France strasbourgeois. Au cours de sa période parisienne, l'ancien rémois assistera néanmoins au passage de témoin entre Daniel Hechter et Françis Borelli. Soit les prémices d'un cycle plus victorieux du PSG.

Mickaël Deneux
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :