Championnat des étoiles
acheter
Keylor Navas dans France Football (L'Equipe)
À LIRE DANS FF

À lire dans France Football l'entretien de Keylor Navas (PSG) : «Je n'aime pas trop parler des fantômes du passé»

Déterminant lors du huitième retour face au Barça, Keylor Navas s'exprime dans France Football avant le choc face au Bayern Munich en Ligue des champions. Le gardien du PSG assure et rassure. Et si c'était lui le vrai maillon fort qui peut permettre aux Parisiens de se sortir de la menace bavaroise ?

Ce qui l'a séduit dans le projet PSG

«Déjà, j'ai des coéquipiers en or, que ce soit footballistiquement parlant, mais aussi humainement, ce qui me permet d'être à l'aise et serein dans le vestiaire au quotidien. Ensuite, je me sens proche des différentes personnes qui travaillent au club. Cela va du président à tous ceux qui composent le staff ou qui travaillent ici, au centre d'entraînement. Ça se sent que le PSG est un club familial et ça, ça me plaît.»

Sa vie de Parisien en dehors des matches

«Pour l'instant, nous n'avons pas eu tellement le temps de profiter de Paris, avec la situation sanitaire. Mais, comme nous avons des enfants en bas âge, nous sommes allés à Disneyland Paris et nous avons adoré. J'ai même dit à ma femme qu'on s'était plus amusés que nos enfants ! (Rires.) Et, bien sûr, comme tout le monde, on a adoré visiter la tour Eiffel, on aime se promener dans les rues de Paris... C'est une sensation très agréable que de découvrir la capitale de l'amour ! On espère pouvoir en découvrir davantage prochainement.»

Son arrêt sur le penalty de Messi

«C'est super, car ça n'arrive pas tous les jours. Mais, quand on en a l'opportunité, il faut être prêt. Pourtant, c'est vrai qu'arrêter un penalty d'un tel joueur, c'est le top !»

Comment battre le Bayern Munich

«Contre eux, aucune erreur n'est permise. Pour gagner, il ne faut pas se louper, il faut montrer qu'on est présents. Bien sûr, nous sommes humains, on peut donc être dépassés parfois, mais je suis persuadé qu'avec toutes nos qualités nous avons les armes pour l'emporter.»

Son avis sur Manuel Neuer

«C'est vrai que c'est un grand gardien. Mais je ne vois pas les choses de manière personnelle. Nous n'allons pas jouer un match de tennis. On ne sera pas face à face, l'un contre l'autre.»

Propos recueillis par Florent Torchut

Retrouvez l'interview de Keylor Navas dans le nouveau numéro de France Football, en kiosque mardi ou disponible dès lundi à partir de 18 heures en version numérique en cliquant ici.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Fr4ncky 6 avr. à 21:51

Les cheveux quand même Kaylor, c'est une erreur.

ADS :