L'Afrique, c'est foot !

Cap sur 2021

Nul n'oubliera cette année finissante, associée à tant de souffrances collectives et individuelles. Du coup, le monde entier se projette déjà sur la prochaine. Et le premier semestre sera particulièrement scruté en Afrique...

C'est aujourd'hui le dernier jour de l'année 2020. Une année qui aura très largement impacté la planète et en particulier le petit monde du football africain. Avant toutes choses, j'adresse à chacun(e) mes meilleurs vœux pour l'année à venir, après ces neuf mois qui ont tant bouleversé nos quotidiens respectifs, Covid-19 oblige. Parmi nos vœux, on espère retrouver des stades pleins et des ambiances festives, sans lesquels notre football a perdu depuis mars son essence même.
 
Et l'Afrique dans tout ça ? Elle s'apprête à vivre un début d'année très intense, dans la coulisse comme sur les terrains. A partir du 16 janvier au Cameroun, et jusqu'au 7 février, place à la sixième édition du CHAN, déplacé d'avril 2020 à janvier 2021. Aujourd'hui, la présence du public dans les stades de Yaoundé, Douala et Limbe paraît très incertaine. Le tournoi, lui, s'annonce prometteur dans des enceintes magnifiques.

La très importante élection du président de la CAF

Ensuite, du 14 février au 4 mars, la caravane du football continental prendra la direction de la Mauritanie qui va abriter la CAN U20, entre Nouakchott et Nouadhibou. Avec des nouveaux venus sur la scène de cette catégorie à commencer par la Mauritanie elle-même, mais aussi l'Ouganda, la Tanzanie, le Mozambique, la Namibie, la Tunisie et la Centrafrique.
 
L'actualité africaine se jouera ensuite dans la coulisse avec l'élection à la présidence de la CAF. L'instance faîtière du football continental devra élire un successeur au Malgache Ahmad, porté à la tête de l'institution en mars 2017 à Addis-Abeba et candidat à sa propre succession. Mais ce dernier, suspendu depuis le 23 novembre par la commission d'Ethique de la FIFA, pourrait ne pas pouvoir se présenter. Restent alors quatre candidats déclarés : Ahmed Yahya (MRT), Augustin Senghor (SEN), Jacques Anouma (CIV) et Patrice Motsepe (AFS).

Une année bien chargée...

La fin des éliminatoires de la CAN 2021 interviendra aussi fin mars avec les deux dernières journées éliminatoires entre le 22 et le 30 du mois. D'autres échéances sont attendues comme la CAN U17 est programmée au Maroc en juillet prochain. Puis le tournoi olympique de Tokyo, du 23 juillet au 8 août, avec la Côte d'Ivoire, l'Egypte et l'Afrique du Sud chez les hommes, la Zambie chez les femmes.
 
Ensuite, la seconde partie de l'année 2021 sera entièrement occupée – on l'espère ! – par l'intégralité du 2e tour des éliminatoires de la CDM 2022 en zone Afrique (6 journées entre le 31 mai et le 12 octobre) et un 3e tour de barrages (en novembre) réunissant les dix formations restantes, pour déterminer les cinq qualifiés africains à Qatar 2022. Tout un programme. D'ici là, bon réveillon à tous, on se retrouve... l'année prochaine pour évoquer le football africain.
Frank Simon 
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :