Championnat des étoiles
acheter
Super Ligue

Florentino Perez (Real Madrid), sur la Super Ligue : « Nous allons sauver le football »

Le président du Real Madrid est revenu lundi soir dans l'émission espagnole « El Chiringuito » pour la première fois sur la création de la Super Ligue et a critiqué le nouveau format de la Ligue des champions.

Florentino Perez s'est exprimé pour la première fois depuis l'annonce de la création de la Super Ligue par les douze clubs fondateurs dimanche. Invité de l'émission espagnole El Chiringuito lundi soir, le président du Real Madrid a défendu la Super Ligue et a critiqué le nouveau format de la Ligue des champions.
« À chaque fois qu'il y a des changements, il y a toujours des personnes qui s'y opposent... et nous allons sauver le football en cette période de crise », a indiqué Perez.
« Les audiences et les droits baissent et quelque chose doit être fait. Nous sommes tous ruinés », a reconnu le président madrilène. En deux saisons, Madrid a perdu 400 millions d'euros . Nous sommes arrivés à la conclusion qu'au lieu de changer la Ligue des champions, la création de la Super Ligue nous permettra de compenser ce que nous avons perdu. »
« Les jeunes ne sont plus intéressés par le football »
Selon lui, le football actuel n'est pas assez attractif. « Les jeunes ne sont plus intéressés par le football. Pourquoi ? Parce qu'il y a beaucoup de matches de faible niveau et ça ne les intéresse plus, ils ont d'autres plateformes pour se distraire maintenant. »
Le nouveau président de la Super Ligue est également revenu sur le nouveau format de la Ligue des champions à partir de 2024, validé lundi par l'UEFA. « Il y aura de moins en moins d'intérêt si nous continuons avec la Ligue des champions. Le nouveau format est absurde. Nous serons déjà morts en 2024. »

lire aussi

Comment l'UEFA organise la riposte
Réagissez à cet article
500 caractères max
Gauchos 20 avr. à 15:59

Il pleure sur une ruine provoquee par des choix inflationnistes que maintenant il refuse d’assumer et veux tordre encore un peu plus le bras au cochon de payant. Il est temps que la politique européenne réagisse et crée une exception sportive pour contrer les derives de l’arrêt Bosman, comme la politique française l’a fait en son temps en créant l’exception culturelle pour protéger sa production cinématographique et musicale.

SOLTANE 20 avr. à 10:36

Tant que president de club il a raison les clubs n' ont plus d' argent les joueurs coutent chers pas de spectateurs au stade les perdants dans cette histoire l' UEFA et le peuple comme il dit c'est nouveau et peut etre cela va aller mieux et mieux fonctionner il faut tester.

Silvaneric 20 avr. à 9:29

Il a raison en disant "Il y aura de moins en moins d'intérêt si nous continuons avec la Ligue des champions. Le nouveau format est absurde." ... Qu'on supprime donc cette LDC pour un retour à la Coupe d'Europe des Clubs Champions !

Torugo 20 avr. à 9:02

Le projet de Perez et de ses sbires repose sur le fait que les passionnés de foot vont suivre cette simili-compétition et prendre l'abonnement à prix d'or qu'une chaine télé leur destine. Mais si les passionnés de foot refusent, que se passera t'il ?

ADS :