Championnat des étoiles
acheter
Ligue 1 - Nice

Jean-Clair Todibo (Nice) : « À Schalke, j'ai beaucoup appris »

Le nouveau défenseur de Nice Jean-Clair Todibo est revenu ce vendredi sur ses précédentes expériences, sans hésiter à reconnaître ses erreurs lors de son prêt en Allemagne, la saison passée.

« William Saliba a dit à son arrivée qu'il se verrait bien comme le patron de la défense. Et vous, dans quel état d'esprit arrivez-vous à Nice ?
Ce qu'il a dit, ça lui revient. Mais si on a deux patrons en défense, ça nous va aussi.
Pourquoi avoir signé à Nice ?
Tout simplement parce que c'était le projet le plus intéressant pour moi. Je veux m'inscrire dans la durée. J'espère faire les performances qu'il faut pour pousser le club à lever l'option d'achat. Il y a beaucoup de choses à faire ici, même si le classement ne reflète pas notre niveau.

lire aussi

Calendrier et résultats de la Ligue 1
Vous êtes parti jeune à l'étranger. N'avez-vous pas le regret d'être parti aussi tôt ?
Non pas du tout. Barcelone reste une très grosse expérience. J'ai beaucoup appris auprès de Gerard Piqué, Samuel Umtiti, Clément Lenglet. Ça m'a fait du bien. J'ai découvert le très très haut niveau.
« J'ai manqué de respect à toutes les personnes qui m'ont fait confiance au sein du club »
Pourquoi n'y avez-vous pas réussi ?
Je n'ai pas réussi parce qu'il y avait de très, très grands joueurs devant moi. J'avais aussi un coach, Ernesto Valverde, qui était sous pression, avec des supporters qui mettaient une forte pression, donc c'était normal qu'il mette Gerard Piqué plutôt qu'un joueur de 19 ans sans expérience.

lire aussi

Le classement de la Ligue 1
Qu'avez-vous appris de vos précédentes expériences ?
Schalke, c'est là-bas où j'ai le plus appris d'un point de vue humain. Ils m'ont donné tout ce dont j'avais besoin, j'ai eu du temps de jeu, mais malheureusement on a été coupés par le confinement, et au retour (l'été dernier), j'ai manqué d'humilité. Je me suis relâché, j'ai manqué de respect à toutes les personnes qui m'ont fait confiance au sein du club. Je m'en suis excusé auprès d'elles. Donc j'ai beaucoup appris. Mes trois expériences à Barcelone, Schalke et Benfica ont fait de moi un nouvel homme. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
Gauchos 5 févr. à 17:18

A Schalke on apprend beaucoup, surtout à perdre. Une victoire en 31 matchs entre 17 janvier 2020 et et le 9 janvier 2021. Balaise, super balaise. C’est tout a fait ce dont l’OGCN a besoin. Avec Ursea, Totibo ne sera pas désorienté et son adaptation se fera rapidement.

ADS :