Championnat des étoiles
acheter
coach Massimiliano Allegri of Juventus FC during the UEFA Champions League quarter final match Ajax Amsterdam and Juventus FC at the Johan Cruijff Arena on April 10, 2019 in Amsterdam, The Netherlands (L'Equipe)
Italie

Juventus Turin : quelle équipe avec l'éventuel retour de Massimiliano Allegri ?

Alors qu'Andrea Pirlo vit un exercice compliqué, le retour de Massimiliano Allegri se murmure sur le banc de la Juventus Turin la saison prochaine. Le coach de 53 ans aurait déjà dessiné ses plans pour le futur.

Les choses ne tournent plus rond à la Juventus Turin. Eliminée dès les huitièmes de finale de la Ligue des champions par Porto, la Vieille Dame semble être percluse de rhumatismes, les adducteurs sifflent et les têtes, préoccupées, fixent un horizon incertain. Nommé l'été dernier à la surprise générale après le licenciement de Maurizio Sarri, Andrea Pirlo vit un exercice extrêmement délicat. Les résultats enregistrés depuis un mois symbolisent cette saison 2020-21 compliquée : trois succès, deux nuls et deux défaites (devant Benevento et l'Atalanta) en Serie A. Nonuple championne en titre, l'institution bianconera n'est même pas encore sûre de jouer la Ligue des champions la saison prochaine.

La quatrième place qualificative pour la C1, qu'elle occupe de justesse après 33 journées, vaudra cher, très cher. Tous les trois à 66 points derrière l'Atalanta (68) et l'Inter Milan (79), futur champion, Naples, la Juve et l'AC Milan vont se livrer une terrible guerre lors des cinq dernières journées. Une lutte à laquelle peut aussi venir se mêler la Lazio, 61 unités au compteur avec un match en retard à disputer. Si Pirlo échoue à qualifier le club en C1, il ne fera pas de vieux os, c'est certain. Et les Bianconeri repartiront pour un autre cycle avec un nouveau fessier sur son banc.

Dybala au centre au projet, ciao Ronaldo ?

Enfin, «nouveau»... Le retour de Massimiliano Allegri se murmure en effet de plus en plus en Italie. Gianni Agnelli, le président turinois, et son ancien coach se sont récemment vus, ce dont ne s'est pas caché le club. Pirlo en a même parlé tranquillement... Parti il y a bientôt deux ans, Max Allegri comme on le surnomme pourrait revenir pour tenter de permettre à la Juve de retrouver son luxe passé. Les tifosi en rêveraient. Arrivé en 2014, il faut dire qu'il avait enquillé cinq Scudetti et quatre Coupes d'Italie en cinq ans, atteignant deux fois la finale de la Ligue des champions. Il serait l'homme idoine selon de nombreux observateurs pour ramener la Juve sur le bon chemin.
 
D'après La Gazzetta dello Sport de mercredi, Allegri instaurerait alors une douce révolution. Il connait très bien la maison et découvrirait des éléments précieux sur lesquels compter pour l'avenir : De Ligt, Chiesa et Kulusevski. A 43 ans, Buffon devrait quitter le club pour raccrocher ou tenter une ultime expérience à l'étranger, Chiellini pourrait rallier la MLS même s'il aimerait prolonger d'un an dans le Piémont. Le coach natif de Livourne retrouverait Bentancur avec plaisir tandis qu'il ne s'opposerait pas aux départs de Rabiot et Ramsey. Pour l'entrejeu, il pourrait travailler avec Arthur, tandis que le recrutement de Locatelli (Sassuolo) lui plairait au plus haut point.

En attaque, outre Chiesa et Morata, Massimiliano Allegri, qui aimerait bien attirer Kean (prêté au PSG par Everton après l'avoir acheté à la Juventus), placerait Dybala au centre de son projet. Le technicien de 53 ans aurait évoqué le départ de six-sept joueurs avec son président, dont celui de Ronaldo. Cela ne serait pas vécu comme un drame, au contraire. Le départ du Portugais, auteur de 32 buts toutes compétitons confondues cette saison, soulagerait les finances et permettrait de laisser plus d'espace(s) à Dybala qui avait réalisé son meilleur exercice sous les ordres d'Allegri en 2017-18 avec 26 buts à la clé.

Emmanuel Langellier
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :