Championnat des étoiles
1 Live acheter
Espagne

L'Atlético de Madrid conforte sa place de leader en Liga avec sa victoire à Villarreal

L'Atlético de Madrid s'est imposé dimanche à Villarreal avec notamment un but de Joao Félix (2-0). Les joueurs de Diego Simeone confortent leur place de leader de la Liga avec cinq points d'avance sur le FC Barcelone.

Après sa défaite face à Chelsea en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions en milieu de semaine (0-1), l'Atlético de Madrid a bien réagi en Liga. Les Colchoneros sont allés s'imposer à Villarreal (2-0). Ils confortent leur place de leaders avec un match en retard avant le derby face au Real Madrid, dimanche prochain, à domicile. Ils comptent cinq points d'avance sur leurs dauphins au classement, les joueurs du Barça.

lire aussi

Le film du match
Les partenaires de Thomas Lemar, titulaire dimanche, ont cependant ramé face à Villarreal, qui a offert une belle maîtrise collective, notamment en première période. Les hommes d'Unai Emery, qui a dû suivre la rencontre en tribunes à cause d'une suspension, se sont créés les meilleures occasions mais sont tombés sur Oblak, une fois encore brillant. Une première frappe de Parejo est captée par le gardien madrilène (15e) qui s'interpose vingt minutes plus tard au sol en détournant une tête plongeante de Gerard Moreno.

Le VAR au coeur du jeu

Entre-temps, contre le cours du jeu, l'Atlético de Madrid avait ouvert le score. Dans la plus grande des confusions. Sur un centre de Lemar au second poteau, Savic reprenait de la tête en s'appuyant sur Pedraza qui déviait légèrement le ballon dans son but. Asenjo était battu mais réclamait une faute de Savic. Après deux bonnes minutes de visionnage, l'arbitre M. De Burgos Bengoetxea accordait le but avec l'appui du VAR qui l'attribuait finalement au défenseur de Villarreal (27e, 0-1).

lire aussi

Le classement de Liga
Dans le temps additionnel de la première période, Thomas Lemar frisait l'expulsion pour un coup de coude sur Capoue. Après avoir revu l'action litigieuse grâce au VAR, l'arbitre n'adressait qu'un avertissement au champion du monde français, auteur par ailleurs d'une première période active dans son couloir gauche.
Pour éviter qu'il soit expulsé, le milieu tricolore, qui souffrait d'une petite douleur au genou gauche, était sorti à la pause par Diego Simeone. Le Portugais Joao Félix prenait sa place. Mais c'est Luis Suarez, insipide en première période, qui se créait la première opportunité de la deuxième mi-temps. L'Uruguayen profitait d'un mauvais contrôle de Torres pour déclencher une reprise qu'Asenjo déviait au-dessus de sa barre (53e).

Six points d'avance sur le Real avant le derby madrilène

Villarreal subissait de plus en plus le jeu de l'Atlético qui prenait la main sur la rencontre, à l'instar de cette frappe de Correa déviée par Asenjo (58e). Tout juste entré en jeu, Bacca trouvait Oblak sur une frappe du gauche dans un angle fermé (63e). Auteur d'une bonne entrée, Joao Félix doublait la mise à la 69e minute avec un bel enchaînement contrôle de poitrine et volée du droit à l'entrée de la surface (0-2).

lire aussi

Les résultats de la 25e journée de Liga
Pour économiser Suarez en vue du prochain derby madrilène, « El Cholo » sortait l'international uruguayen au profit de Kondogbia (76e).
En attendant le match du Real Madrid, ce lundi, face à la Real Sociedad, l'Atlético compte six points d'avance sur son rival de la capitale. De son côté, Villarreal (7e) fait une mauvaise opération dans la course à la Ligue Europa. Le sous-marin jaune est doublé par le Betis Séville, vainqueur à Cadix dimanche après-midi (0-1).
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :