Championnat des étoiles
7 Live acheter
dolberg (kasper) gouiri (amine) (P.Lahalle/L'Equipe)
Le Championnat des étoiles

Le Championnat des étoiles : les conseils de FF avant la 32e journée de Ligue 1

Les 20 clubs de Ligue 1 arrivent dans la dernière ligne droite. Il est encore temps de marquer des points dans votre Championnat des Etoiles. Pour cela, FF vous livre quelques conseils.

Les enjeux

Le sprint final est lancé et le haut de tableau de la Ligue 1 s'est transformé en jeu des chaises musicale lors de la précédente journée. Déplacements à l'Est pour les deux premiers du classement. Le leader lillois se rendra à Metz tandis que son dauphin parisien ira défier Strasbourg. L'AS Monaco et l'Olympique Lyonnais, au coude-à-coude pour le podium, recevront respectivement Dijon et Angers. Dans le sud, le derby méditerranéen entre l'OM et Montpellier aura un goût de Ligue Europa. Concernant la lutte pour le maintien, les rencontres Brest-Nîmes et Saint-Etienne-Bordeaux pourraient valoir six points.

Les gardiens

Ça s'impose : Mike Maignan. Le portier des Dogues a une nouvelle fois prouvé que sa main était ferme face au PSG. Le dernier rempart lillois s'est montré décisif à plusieurs reprises et a gardé sa cage inviolée pour la 17e fois de la saison.

Ça se tente : Rajkovic. Face à des Aiglons qui retrouvent de l'allant offensif, le portier serbe aura l'occasion de briller comme à son habitude. S'il a été impuissant face à deux reprises face à Guirassy le week-end dernier, le gardien rémois a toutefois réalisé 6 arrêts contre Rennes.

On prend le risque : Etienne Green. Pour sa première en Ligue 1 le week-end dernier, le jeune portier vert (qui porte décidément bien son nom) a rendu une copie parfaite avec en point d'orgue un penalty stoppé face à Renaud Ripart à la 89e minute. On n'avait plus vu un gardien arrêter un penalty lors de son premier match en Ligue 1 depuis un certain Mickaël Landreau...

Les défenseurs

Ça s'impose : Loïc Badé. Le taulier de la défense ariégeoise nous ferait presque oublier qu'il n'a que 20 ans. Le week-end dernier, il a mis un certain Memphis Depay "dans sa poche". Rien que ça. Il sera en première ligne dimanche pour repousser les assauts des Merlus.

Ça se tente : Reinildo. Il a fait partie des grandes satisfactions lilloises lors du choc remporté face au PSG. Le latéral gauche mozambicain a signé une prestation solide et a rendu la vie dure à Angel Di Maria. De bonne augure avant le déplacement à Metz.

On prend le risque : Laurent Koscielny. Nouveau week-end compliqué pour le taulier de la défense bordelaise. Face à Strasbourg, la défense girondine a encaissé trois buts dans la première demi-heure. C'est dans les moments difficiles qu'on attend les leaders, et l'ancien Gunner devra assumer son rôle dans un match qui s'annonce décisif face à Saint-Etienne.

Les milieux

Ça s'impose : Boubakary Soumaré. Le joueur formé au PSG a signé une prestation XXL face à son ancien club samedi dernier. Avec son compère André, ils ont su canaliser le milieu parisien. Face à Metz, le joueur de 22 ans devrait une nouvelle fois se montrer précieux.

Ça se tente : Lucas Paqueta. Auteur de son cinquième but de la saison, le milieu brésilien a enfilé sa cape de sauveur face au RC Lens. Une des rares vraies grosses satisfactions lyonnaises depuis la reprise cette automne. Face à Angers, le natif de Rio de Janeiro devrait briller dans l'entrejeu olympien.

On prend le risque : Rafinha. Il y a fort à parier que les Parisiens auront la tête à leur quart de finale retour face au Bayern Munich ce samedi à Strasbourg. Mauricio Pochettino va certainement faire souffler ses titulaires, ce qui devrait permettre au milieu brésilien de grapiller du temps de jeu, lui qui a souvent répondu présent lorsqu'on a fait appel à lui.

Les attaquants

Ça s'impose : Ben Yedder. Piqué d'avoir démarré sur le banc face à Metz, l'international a répondu sur le terrain en inscrivant un doublé. De quoi convaincre Niko Kovac de le titulariser face à la lanterne rouge dijonnaise ?

Ça se tente : Amine Gouiri. Dans l'ombre de Kasper Dolberg, auteur d'un doublé face à Nantes dimanche dernier, le meilleur buteur niçois de la saison (12 buts en Ligue 1) aura à cœur de faire trembler les filets à nouveau face à Reims.

On prend le risque : Memphis Depay. Pas dans la forme de sa vie actuellement, comme en atteste sa prestation face à Lens samedi, le capitaine lyonnais est attendu au tournant pour redynamiser un secteur offensif lyonnais en perdition depuis plusieurs week-ends. Et ça tombe bien pour l'attaquant batave, les Lyonnais affrontent Angers ce dimanche, un club contre lequel il a déjà inscrit 5 buts. - C. R.

- Toute l'actualité de la Ligue 1
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :