Championnat des étoiles
4 Live s'abonner
(L'Equipe)
Ligue 1 - 9e journée

Ligue 1 : l'OM s'enfonce un peu plus dans la crise après sa défaite contre Lens

L'Olympique de Marseille avait l'obligation de s'imposer ce mercredi, en match en retard de la 9e journée, pour tenter de sortir la tête de l'eau. C'est pourtant une logique défaite face à Lens (0-1) qui est venue sanctionner un OM apathique.

La leçon : Marseille ne répond plus

Au coup d'envoi, les banderoles «Vous êtes dégueulasses» ou encore «Vous nous faîtes honte» déposées par les supporters phocéens dans les travées du Vélodrome n'étaient pas des plus accueillantes. Vexés par les récentes résultats, avec une seule victoire glanée sur les six derniers matches, et particulièrement par le revers concédé samedi devant Nîmes (1-2), les afficionados de l'Olympique de Marseille ne seront assurément pas calmés par la nouvelle contre-performance de leur club ce mercredi.

Défait par Lens (0-1) au terme d'une rencontre sans grand relief, Marseille s'enfonce un peu plus dans la crise alors que ce match pouvait les rapprocher des places européennes. Simon Banza (59e), d'une belle tête piquée au premier poteau après un centre précis de Massadio Haidara, aura été le bourreau du soir des hommes de Villas-Boas. Si l'entraîneur marseillais avait concédé avant le rencontre vivre sa première «crise sportive» dans le sud, l'état d'esprit affiché par ses hommes ne va pas lui donner des motifs d'espoir pour sortir au plus vite de cette sombre période.

C'est donc fort logiquement que les Nordistes ont su saisir l'opportunité. Désormais septième à une longueur de l'OM (6e), Lens, qui aurait même pu doubler la mise par Arnaud Kalimuendo dans les arrêts de jeu,, a son adversaire du jour en ligne de mire. Et au regard du niveau de jeu et des ambitions affichés par les Marseillais, le RCL peut raisonnablement envisager de rapidement prendre les devants sur les Provençaux au classement...

Le gagnant : Sekou Fofana tout en maîtrise

Flamboyant depuis le début de saison, Sekou Fofana a profité du déplacement à Marseille pour rayonner et permettre à Lens de dominer les Olympiens au milieu de terrain. Véritable pièce angulaire dans l'entrejeu, le transfuge de l'Udinese l'été dernier a parfaitement symbolisé la supériorité nordiste sur un OM iplus qu'indigent. De quoi sérieusement attiser les convoitises des prétendants pour un élément âge de seulement 25 ans.

Le perdant : Le spectacle

A l'heure d'un nouvel appel d'offres concernant ses droits de diffusion, la Ligue 1 n'avait vraiment pas besoin d'une aussi mauvaise publicité pour obtenir un montant conséquent. D'une pauvreté à refroidir tous les prétendants, cette rencontre n'a proposé que de rares miettes pour les faire saliver. Alors que l'Olympique de Marseille se doit d'être l'un des moteurs du Championnat afin de booster les droits, c'est tout l'inverse qui s'est produit ce mercredi. Avec un total de seulement quatre tirs tentés par l'OM durant 90 minutes, pour un seul cadré,les droits ne sont pas prêts de s'envoler.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Gauchos 21 janv. à 8:35

Il vont continuer à s’enfoncer longtemps tellement cette crise a l’air sans fond justement.

ADS :