Championnat des étoiles
acheter
Miami n'a pas respecté les règles de la MLS lors du transfert de Matuidi. (S. Roberts/Presse Sports)
MLS

MLS : Miami a enfreint les règles salariales avec la signature de Blaise Matuidi

D'après une enquête de la MLS, l'Inter Miami a enfreint ses règles avec la signature du milieu de terrain français Blaise Matuidi l'année dernière, payé beaucoup plus que prévu.

La Major League Soccer (MLS) vient de rendre ses conclusions dans l'enquête ouverte, début mars, sur la signature de Blaise Matuidi à l'Inter Miami. Et selon la MLS, l'Inter Miami de David Beckham a violé les règles salariales lors de la signature de l'international français.
La MLS a déclaré que le vainqueur de la Coupe du monde, âgé de 34 ans, avait été payé plus que prévu. Chaque équipe du Championnat a droit à trois joueurs désignés, dont le salaire ne compte pas dans le plafond salarial et Blaise Matuidi n'en faisait pas partie au moment de sa signature.

Matuidi désormais joueur désigné

Selon un communiqué de la MLS, une enquête sur le transfert de Matuidi a révélé que le Français avait été classé à tort comme un joueur d'allocation ciblée. En résumé, son contrat était soumis aux contraintes salariales très strictes imposées par la Ligue nord-américaine, mais sa valeur figurait bien sous le plafond en vigueur grâce à l'utilisation d'une allocation monétaire.
« En conséquence, précise le communiqué, l'Inter Miami CF a violé la limite de joueurs désignés car l'équipe avait trois joueurs désignés en plus de Matuidi en 2020. »
Afin de se mettre en conformité avec la loi, Miami a été contraint de racheter le contrat de l'un de ses autres joueurs désignés, le milieu de terrain argentin Matias Pellegrini. Ce dernier parti depuis à Fort Lauderdale, Matuidi est désormais l'un des joueurs désignés de Miami aux côtés de l'attaquant argentin Gonzalo Higuain et Rodolfo Pizarro.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :