Championnat des étoiles
acheter
Munir El-Haddadi a affronté Rennes cette saison en Ligue des champions. (A. Réau/L'Équipe)
MAR

Munir El-Haddadi officiellement marocain

Munir El-Haddadi, ancien international espagnol, peut officiellement porter les couleurs du Maroc. L'officialisation de la FIFA, ce vendredi, marque la fin d'une longue bataille remportée par Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération marocaine.

C'est la fin officielle d'un long feuilleton. La FIFA a confirmé, ce vendredi matin, le changement de nationalité sportive de Munir El-Haddadi : l'attaquant du Séville FC pourra donc bien porter les couleurs marocaines lui qui en faisait la demande depuis de longues années déjà. Il savait toutefois depuis le 28 janvier dernier, et une décision du TAS, qu'il serait autorisé à rejoindre les Lions de l'Atlas et quitter l'équipe nationale espagnole avec laquelle il avait disputé 13 minutes contre la Macédoine (5-1), le 9 août 2014, un soir d'éliminatoires de l'Euro.
Considéré comme l'une des futures pépites de la Roja, formé au Barça, il avait alors 19 ans. Sa carrière n'a finalement pas pris la direction attendue. Depuis des années, Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération marocaine, travaillait au sein des instances internationales pour obtenir son retour à la maison en modifiant les règlements. Il a même essuyé de nombreux refus avant de remporter une victoire importante.

Une arme supplémentaire pour Halilhodzic

Vicente Del Bosque, le sélectionneur espagnol de l'époque, avait même plaidé en la faveur de Munir. Ce dernier va donc découvrir la tanière. Il sera très attendu contre la Mauritanie et le Burundi en mars (éliminatoires de la CAN 2022) dans la sélection de Vahid Halilhodzic.
Munir ne partira pas nécessairement comme un titulaire indiscutable : le Maroc possède du talent en attaque avec, entre autres, Youssef En-Nesyri, son équipier à Séville, Hakim Ziyech ou Achraf Hakimi que « coach » Vahid aime positionner dans le trio offensif. Mais Munir sera une arme supplémentaire dans un effectif qui rêve de remporter la CAN au Cameroun en février 2022. Le pays attend ce sacre depuis 1976...
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :