Championnat des étoiles
s'abonner
Soccer Football - Premier League - Arsenal v Manchester City - Emirates Stadium, London, Britain - February 21, 2021  Manchester City's Raheem Sterling celebrates scoring their first goal Pool via REUTERS/John Walton EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club /league/player publications.  Please contact your account representative fo (Reuters)
Angleterre - 25e journée

Premier League : Manchester City s'impose sereinement face à Arsenal et reprend le large en tête

13e victoire consécutive en Championnat pour Manchester City ! Ce dimanche, le leader de Premier League est allé s'imposer sans vraiment trembler sur le terrain d'Arsenal (1-0), pour reprendre dix longueurs d'avance en tête du classement.

La leçon : City fonce vers le titre

Une minute et seize secondes de jeu, un but. Manchester City n'a pas traîné du côté de l'Emirates Stadium, ouvrant le score face à Arsenal sur sa première frappe. En voyant la rencontre débuter ainsi, on s'attendait à voir le rouleau-compresseur bleu ciel concasser des Gunners en manque de munitions ces derniers temps – deux victoires, deux défaites et un nul sur leurs cinq précédents matches de Premier League. Rien de tout ça. Si les Citizens ont outrageusement dominé le premier quart d'heure (70% de possession de balle), ils ont peu à peu assisté au réveil des Londoniens, qui peinaient cependant à trouver la faille (18e, 30e). Du mouvement, un Saka en forme sur son côté gauche, mais un Aubameyang bien muselé par la paire Dias-Stones. Avant cela, City avait donc bien démarré ce choc. Mahrez adressait un centre léché à Sterling, sous le regard de Holding et Bellerin, qui déviait le ballon dans les cages de Leno, impuissant.

- Le film du match

L'Algérien a par la suite fait peser le danger sur son côté droit, s'amusant avec la défense londonienne (7e, 24e). Trop timides, les réactions d'Arsenal n'ont jamais inquiété Ederson, et les munitions gâchées (70e, 76e) entretiennent la dynamique aléatoire des hommes d'Arteta. Souverains mais pas toujours tranchants, les Skyblues ont tout de même su se montrer menaçants sur leurs rares temps faibles. Ainsi, Gündogan ratait son contrôle dans la surface, après une récupération de balle de Fernandinho sur Xhaka (33e), et forçait Leno à se détendre sur une frappe à l'entrée de la zone de vérité (55e). Avec ce nouveau succès, Manchester City enchaîne une dix-huitième victoire d'affilée toutes compétitions confondues. Les Citizens possèdent dix points d'avance sur leur dauphin, Leicester, et filent tout droit vers leur septième titre.

Le gagnant : Sterling, pas besoin d'échauffement

Il a très vite été mis à contribution par Mahrez. Après 76 secondes exactement. Et il était déjà chaud. Un geste difficile réalisé par l'ailier anglais, qui décroisait sa tête, envoyant presque le ballon dans son dos. Et surtout dans le petit filet de Leno. Il a été actif devant, comme à son habitude, et a montré qu'il désirait vraiment ce succès, en revenant défendre sur Pépé (13e) notamment. Un huitième but pour lui cette saison qui met un peu plus City sur la route du titre.
Raheem Sterling est le troisième joueur à marquer lors de trois matches consécutifs à l'extérieur contre Arsenal en Premier League, après Nicolas Anelka (quatre matches, fin de série en mai 2009) et Ian Harte (trois matches, fin de série en mai 2003).

Le perdant : Aubameyang sevré de ballon

Voici typiquement le genre de rencontres dans lesquelles la présence du buteur gabonais est requise. Mais une nouvelle fois, l'ex-Stéphanois n'a pas réussi à briller et à se défaire du marquage de la défense adverse. Avec Stones et Dias sur le dos, le numéro 14 des Gunners n'a touché que dix-neuf fois le cuir. Trop peu pour espérer créer la moindre différence. Toujours coincé à huit réalisations en vingt matches, il est à l'image de son équipe : timide.
Florent Larios
Réagissez à cet article
500 caractères max
ridan2002 21 févr. à 20:46

1 2 ,3 Viva Mahrez

ADS :