Championnat des étoiles
1 Live acheter
caqueret (maxence) (P.Lahalle/L'Equipe)
Ligue 1 - Lyon

Quel rôle pour Maxence Caqueret dans la fin de saison de Lyon ?

Titulaire en début de saison avec l'OL, Maxence Caqueret a depuis glissé sur le banc et ne figure plus parmi les indiscutables de l'entrejeu. Le Lyonnais risque de se contenter de miettes encore un moment.

Le 5 janvier 2019, Bruno Genesio titularisait un jeune dont le nom circulait déjà depuis un moment du côté du Groupama OL Training Center. En 32es de finale de la Coupe de France, contre Bourges, Lyon s'imposait 2-0 et Maxence Caqueret glanait ses premières minutes en professionnel. Depuis, le natif de Vénissieux a bien grandi et fait ses preuves avec l'équipe première. Pourtant, le milieu de terrain connaît une saison délicate sur les bords du Rhône, surprenant au vu de ses nombreuses qualités.

Avec déjà quelques titularisations en Ligue 1 la saison passée (sept), il avait cependant explosé aux yeux de tous lors de la reprise de la Ligue des champions cet été. Un match abouti à Turin en huitièmes de finale retour (1-2), puis deux matches de haut niveau lors du Final 8 à Lisbonne, contre Manchester City en quarts (3-1) puis le Bayern en demi-finales (0-3). Face aux Citizens, le trio Bruno Guimaraes - Maxence Caqueret - Houssem Aouar avait maîtrisé sa partition, notamment les deux poulains de l'académie rhodanienne. C'est par exemple l'interception de Caqueret sur une passe d'Aymeric Laporte qui avait conduit au but de Moussa Dembélé.
Des prestations qui lui ont valu une place de titulaire en début de saison. Si le joueur de 20 ans à l'époque semblait être bien installé dans ce milieu à trois, le Covid-19 et les arrivées durant le mercato estival ont totalement renversé la situation. Touché par le virus en octobre alors qu'il était avec l'équipe de France Espoirs, Maxence Caqueret perdait sa place de titulaire au profit de Lucas Paqueta. La forme du Brésilien, conjuguée au retour à son meilleur niveau de Thiago Mendes, a chassé le Vénissian du onze de Rudi Garcia.

Des prestations satisfaisantes

Car Caqueret souffre surtout d'une énorme concurrence dans l'entrejeu. Avec Houssem Aouar, les Brésiliens Thiago Mendes, Bruno Guimaraes et Lucas Paqueta, les places sont chères et c'est bien l'international Espoirs qui en pâtit le plus. Houssem Aouar blessé musculairement et sur le flanc depuis le 19 mars, on se disait que la place de titulaire lui reviendrait, Guimaraes n'étant pas dans la forme de sa vie. S'il démarrait lors du choc contre le PSG au Groupama Stadium (2-4), Caqueret figurait ensuite sur le banc à Lens, le week-end dernier (1-1). L'entraîneur des Gones préférait aligner l'ancien de l'Athletico Paranaense dans un milieu 100% auriverde en compagnie de Mendes et Paqueta. Un choix qui a tout de même surpris, au vu de l'apport du Français sur les précédentes rencontres. Lors de la déroute face au PSG, il a été le Lyonnais le plus séduisant. Toujours présent au pressing, il a coupé plusieurs actions chaudes des Parisiens. Rentré après la pause à Reims (1-1), son dynamisme a remis l'OL dans le sens de la marche. Volontaire dans l'engagement, il a cassé les lignes par ses passes et permis à un Lyon, jusqu'ici timide, d'apporter plus de danger sur le but champenois. Lorsque Rudi Garcia a lancé le jeune Gone en cours de jeu, il a souvent témoigné d'un niveau de jeu intéressant. Il ajoute de l'impact dans ce secteur et permet de fluidifier un jeu souvent terne cette saison. L'OL expose un bien meilleur visage lorsqu'il est aligné. Seule son entrée à Bollaert n'a pas été des plus clinquantes. C'est lui qui perd le ballon à l'origine de l'ouverture du score des Sang et Or.

Le moins utilisé au milieu

Mais ce n'est pas cette erreur qui changera grand-chose. Car dans cette rencontre, hormis Paqueta, le milieu des septuples champions de France n'a pas convaincu : Guimaraes trop discret et Mendes à côté de ses crampons. Ce que paye, et va encore payer Maxence Caqueret, c'est le recrutement de l'OL cet été. Sur le départ, Aouar est finalement resté, et Paqueta est arrivé. Avec l'argent investi par le club dans ce secteur de jeu (25 millions sur Thiago Mendes en 2019, 20 millions pour Bruno Guimaraes, pendant l'hiver 2020, et Lucas Paqueta cet été), difficile pour Rudi Garcia de désavouer sa direction en mettant sur le banc trois des transferts les plus chers des Gones. Et le prochain retour d'Aouar ne va pas arranger les affaires de Maxence Caqueret. Bien que l'international tricolore ne réalise pas son plus bel exercice dans la capitale des Gaules, il reste un cadre dont Rudi Garcia ne peut se dispenser. Sachant que l'objectif du club est avant tout de le vendre cet été, et a donc besoin de lui donner de la visibilité, soit du temps de jeu.

Dans une fin de saison à enjeu, le pur produit de la formation rhodanienne sera certainement cantonné à un rôle de remplaçant, qui lui a au passage coûté une sélection pour la phase de groupes de l'Euro Espoirs, Caqueret étant, depuis le début de la saison, le milieu le moins utilisé par Rudi Garcia (1275 minutes contre 1381 pour Guimaraes, deuxième élément le moins aligné dans ce secteur). Il devra limiter ses erreurs et mettre à profit les moindres minutes qui lui seront accordées pour convaincre son coach qu'il mérite sans doute mieux que de disputer des bouts de matches.

Florent Larios
Réagissez à cet article
500 caractères max
oskare68 11 avr. à 21:56

Je croyais que c'était un super crack promi a l'équipe de France mdr

ADS :