Championnat des étoiles
acheter
L'Inter compte six points d'avance en tête de Serie A. (J. Lorenzini/Reuters)
Italie - 25e journée

Serie A : l'Inter Milan bat Parme et prend le large en tête !

En allant s'imposer logiquement à Parme ce jeudi grâce à un doublé d'Alexis Sanchez (2-1), l'Inter Milan s'est offert six longueurs d'avance en tête de la Serie A.

Dans le système d'Antonio Conte, certains noms, même ronflants, comptent moins que les circuits travaillés, répétés, perfectionnés. Pas forcément étonnant, donc, de voir le seul "remplaçant" intériste aligné d'entrée ce jeudi à Parme (2-1) tirer son épingle du jeu. Alexis Sanchez, puisque c'est de lui dont il s'agit, a permis à l'Inter Milan de prendre six points d'avance en tête du classement grâce à un doublé express en début de seconde période, dans une soirée qui va compter, forcément, dans la quête d'un Scudetto qui échappe aux Nerazzurri depuis onze ans. L'attaquant chilien, hyper actif sur le front de l'attaque comme l'habituel titulaire Lautaro Martinez, a été récompensé grâce à son opportunisme sur un ballon dévié par un défenseur adverse vers la surface (54e), avant de bénéficier d'une somptueuse offrande de Romelu Lukaku (62e).

Voir aussi :
- Le film du match
- Le classement

Lukaku encore dominant

L'attaquant belge, auteur d'une percée dont il a le secret pour effacer trois adversaires, a signé sa 8e passe décisive de la saison en Championnat. S'il a buté sur le gardien parmesan Luigi Sepe (38e) puis manqué de précision sur un centre d'Alexis (64e), Lukaku a comme souvent régné en maître sur la pelouse, pour conserver le ballon dos au but comme pour lancer Achraf Hakimi sur l'aile droite à plusieurs reprises. Un des centres du latéral marocain aurait d'ailleurs pu permettre à Christian Eriksen d'ouvrir le score face au but vide, mais le Danois a finalement manqué le ballon (31e).

Si Samir Handanovic a dû s'employer à quelques reprises, et si l'ancien Stéphanois Hernani a réduit l'écart pour entretenir l'illusion (71e), Parme a été trop souvent étouffé pour réellement exister. Les joueurs d'Émilie-Romagne restent donc englués à la 19e place, à six points de la ligne de flottaison. Très loin des sommets que s'apprête sans doute à retrouver l'Inter. Antonio Conte en est bien conscient, lui qui a virilement enlacé Hakimi sur un ultime ballon gagné dans le temps additionnel...
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :