Championnat des étoiles
1 Live acheter
Soccer Football - Europa League - Quarter Final Second Leg - AS Roma v Ajax Amsterdam - Stadio Olimpico, Rome, Italy - April 15, 2021 AS Roma's Edin Dzeko celebrates scoring their first goal REUTERS/Alberto Lingria (Reuters)
Ligue Europa - Quarts

Solide, la Roma sort l'Ajax Amsterdam et rejoint le dernier carré de la Ligue Europa

Globalement bien contrôlé par la Roma, l'Ajax Amsterdam n'a pu faire mieux que match nul sur la pelouse de l'Olimpico (1-1). Vainqueurs du match aller (2-1), les Romains défieront Manchester United pour une place en finale de la Ligue Europa.

Des passes, des passes et encore des passes. Certainement quelques émotions, aussi, pour les amoureux de possession et de maîtrise mais peu (pour ne pas dire pas) d'occasions et un sentiment global, au final, celui de l'impuissance. Voilà ce qu'ont vu et probablement ressenti les supporters de l'Ajax Amsterdam en observant leurs favoris une période durant. Tout était propre avant d'entrer dans les 30 mètres italiens mais il ne se passait rien (ou presque) une fois cette ligne imaginaire franchie. Les visiteurs semblaient presque trop polis vis-à-vis de leur hôte. A tel point que l'idée générale a longtemps semblé être la suivante à l'Olimpico : «On vous confisque le ballon mais on vous laisse la qualification». On exagère un brin mais les Hollandais manquaient de créativité et de détermination à l'approche de la surface adverse et on les imaginait alors sortir de la compétition sans avoir véritablement joué leur va-tout. C'était mal connaître Erik Ten Hag. A la pause, le technicien prenait ses responsabilités, sortait le maladroit Antony pour Brian Brobbey et le changement ne mettait pas longtemps à porter ses fruits. Alors que c'est la Roma qui s'était créée la plus grosse occasion de la partie par l'intermédiaire de Lorenzo Pellegrini (5e), ce sont les Amstellodamois qui redémarraient le plus fort. Grâce à leur nouvel entrant, symbole d'une équipe plus agressive, déterminée et verticale.
46e Bryan Brobbey entre. 49e Bryan Brobbey marque. Impact immédiat.

Il n'y avait donc rien de plus logique à voir leur joker relancer la double confrontation en... attaquant la profondeur. Brillamment lancé par Perr Schuurs, l'avant-centre ouvrait la marque trois minutes après avoir mis les pieds sur le terrain (0-1, 49e). Restait alors à savoir comment les hommes de Paulo Fonseca allaient s'adapter à cette nouvelle donne. Autrement dit, s'ils allaient parvenir à défendre aussi bien qu'ils l'avaient fait durant le premier acte face à une équipe qui venait subitement de changer de modus operandi. Challenge relevé. Car s'ils se sont faits une belle frayeur sur un but (logiquement) refusé de Dusan Tadic peu avant l'heure de jeu(56e), les Romains ont globalement fait preuve de maîtrise par la suite. Mieux (ou pis, c'est selon), ce sont eux qui ont inscrit le second but de la partie après avoir fait le dos rond. Par l'intermédiaire d'Edin Dzeko et après un bon travail de Riccardo Calafiori (1-1, 72e). C'est donc finalement assez logiquement que la Roma compostait son billet pour le dernier carré de la Ligue Europa et un rendez-vous alléchant face à Manchester United. Les lanciers pouvaient, eux, regretter deux choses au terme de ce double affrontement : avoir manqué de réalisme à l'aller, n'avoir joué qu'une période intensément lors du retour.  

Thymoté Pinon 
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :