Championnat des étoiles
acheter
Mike Maignan fait échec au Strasbourgeois Habib Diallo. (A. Réau/L'Équipe)
Ligue 1 - Lille

Statistiques : où se situe Mike Maignan (Lille) dans la hiérarchie des gardiens des 5 grands Championnats ?

Décisif dans une équipe cohérente, efficace et en course pour le titre, Mike Maignan est peut-être le meilleur joueur de Lille cette saison, même si cela ne fait pas forcément plaisir à son entraîneur. Mais les performances du gardien de 25 ans le placent-ils dans le haut du panier à l'échelle européenne ? Réponse en chiffres.

Christophe Galtier n'a pas spécialement apprécié le "compliment" de Frédéric Antonetti. Alors que son homologue messin estimait il y a une semaine que «si Lille terminait champion de France, il le devrait en partie à Mike Maignan», le coach lillois a réagi durement jeudi, sans nommer Antonetti mais regrettant qu'on mette trop en avant -selon lui- les qualités défensives de son équipe. «Qu'ils regardent leur équipe jouer. Qu'ils se concentrent sur leur équipe, je fais rarement de commentaires sur nos adversaires, a lâché le technicien nordiste. Heureusement qu'on a un gardien qui est là pour faire des arrêts. Heureusement que Mike a fait un arrêt décisif à Monaco à la 95e minute. Bien évidemment. Vous croyez que les équipes qui se battent en haut du tableau, pour la première place ou une qualification en Ligue des champions, n'ont pas un bon gardien ? Quand vous regardez PSG-Bayern, il y a deux très grands gardiens, c'est indispensable. On ne peut pas résumer la saison sur l'individualité, sur la performance de Mike, qui est excellent...»

Excellent, c'est le mot. Car il ne faudrait pas non plus minimiser l'impact de Maignan sur les résultats du LOSC cette saison en Championnat. Dernier rempart de la défense la plus imperméable de Ligue 1 (19 buts encaissés après 32 journées), l'international français a vu ses statistiques bondir par rapport à l'exercice 2019-20. Sa moyenne de buts encaissés (de 0,96 à 0,59 par match), son pourcentage d'arrêts (de 70,5 à 80,2%) et de clean sheets (de 42,9 à 56,3%), comme son ratio de "buts évités" (de +0,01 à +0,14 par match). Sa progression est nette, concrète et remarquable. Mais permet-elle au natif de Cayenne d'intégrer le haut du panier à l'échelle européenne ?
Il faut commencer par préciser, déjà, que Mike Maignan est un des gardiens les mieux protégés parmi les cinq grands Championnats. Sur les 88 portiers ayant disputé au moins 1800 minutes cette saison, seuls sept affrontent en moyenne moins de tirs cadrés que le Lillois. Ce qui ne l'empêche pas de se montrer particulièrement décisif. Personne n'encaisse moins de buts que lui en moyenne (0,59 par 90 minutes), et personne n'affiche un ratio aussi élevé de clean sheets (56,3%). Maignan n'est devancé que par le Madrilène Thibaut Courtois au pourcentage d'arrêts (80,2 contre 80,5%), et malgré le fait d'être peu exposé, l'ancien Parisien fait partie du top 10 européen en termes de "buts évités", c'est à dire la différence entre la qualité présumée des occasions subies et les buts finalement encaissés.
Sur les talons de Navas, dans la même catégorie que Courtois, Ter Stegen ou Bounou
D'ailleurs, en s'intéressant un peu plus précisément à cette dernière donnée, on s'aperçoit que Mike Maignan est vraiment bien protégé (0,23 xG par tir cadré subi, la deuxième plus basse moyenne d'Europe), et évolue bien dans la cour des grands. À qualité d'occasions subies égale ou comparable, seuls Jan Oblak (Atlético Madrid) et Keylor Navas (PSG) se montrent plus intraitables que lui en Championnat cette saison. "MM" évolue dans un groupe d'élite -ceux qui subissent peu mais repoussent beaucoup- en compagnie, notamment, de Thibaut Courtois (Real Madrid), Ederson (Manchester City), Marc André ter Stegen (FC Barcelone) ou Yassine Bounou (FC Séville).

Par rapport à ses concurrents en équipe de France, Maignan est celui qui est le moins mis à contribution, mais seul Alphonse Areola (Fulham) s'est montré plus déterminant que lui. Ce dernier a "évité" au total 5,4 buts aux Cottagers en Premier League, contre 4,4 pour le Dogue en Ligue 1. Hugo Lloris (Tottenham, 3,7 ''buts évités'') et Ilan Meslier (Leeds, 3,2) suivent, alors qu'Alban Lafont (Nantes, -1,7), Steve Mandanda (Marseille, -2,5), Benoît Costil (Bordeaux, -5,6) ou Benjamin Lecomte (Monaco, -6,4) affichent eux des ratios négatifs dans cette catégorie. Les chiffres avancés confirment donc sans mal l'impression visuelle : cette saison, Mike Maignan fait voyager Lille en première classe, et s'est bel et bien fait une place dans le gotha européen à son poste.
Cédric Chapuis
Réagissez à cet article
500 caractères max
Kiwi1212 17 avr. à 10:44

Ce n'est ni le meilleur gardien français ni le meilleur de L1, alors il y a encore du chemin pour déjà être reconnu hors de l'hexagone. Il a progressé et ne fait plus de boulettes comme il a pu faire par le passé mais on est encore très loin du top européen.

oskare68 16 avr. à 19:29

Il est du niveau de Lev Yachine ou de Buffon ou Zoff facile

Gwadaboy 16 avr. à 15:31

Maignan c'est le meilleur! C'est celui qui joue derrière la plus faible défense, que des joueurs quelconques et qui encaisse très peu de but. En L1 par exemple devant lui il n'"y a pas des Florenzi, Kipembé Markinos, mais il prend moins de but que Navas devant les mêmes attaquants

ADS :