Championnat des étoiles
1 Live acheter
Touzghar a signé un doublé. (P. Lahalle/L'Equipe)
Ligue 2

Troyes prend une belle option pour la montée, après son succès devant Grenoble

Malmenée en début de rencontre par Grenoble, l'ESTAC a fini par s'imposer (3-1) et compte dix points d'avance sur son adversaire. Troyes a posé un pied en Ligue 1.

Bien décidé à jouer sa carte ce samedi après-midi, Grenoble a très vite imposé son rythme. Profitant des espaces derrière les deux pistons adverses (Saint-Louis/Barthelmé), l'équipe surprise de la saison a affiché d'entrée ses ambitions. Pour faire douter le leader. Cela a fonctionné avec l'ouverture du score de Belmonte à la réception d'un centre en retrait d'Anani, lui, bien lancé par Jessy Benet (0-1, 7e).
Dans une rencontre avec deux équipes portées vers l'avant, généreuses, Troyes n'a pas eu le temps de gamberger en égalisant rapidement par Yoann Touzghar, d'un tacle au premier poteau sur un centre parfait de Dylan Saint-Louis (1-1, 10e). Sous un franc soleil, cette rencontre au sommet est partie sur des bases élevées. Trop peut-être pour les Isérois qui se sont fait piéger dans l'axe de leur défense : Kouamé a trouvé Dylan Chambost dont l'ouverture a décalé Touzghar, impeccable dans son face-à-face avec Esteban Salles (2-1, 24e).

lire aussi

le film de Troyes - Grenoble

Troyes au pire troisième

Plus friable, moins agressif, le GF38 a laissé trop d'espace à Kouamé et Chambost au milieu de terrain, qui ont eu du temps pour se projeter. L'ESTAC n'en a pas profité avec deux balles de match ou presque par Touzghar, trop court de la tête (40e) et Saint-Louis, qui a vu sa frappe être contrée par le retour de Nestor (45e).
Devant au score, Troyes est revenu après la pause avec la même envie alors les Grenoblois ont semblé marquer le pas. Comme asphyxiés, les joueurs de Philippe Hinscherberger ne sont plus arrivés à se défaire de leur adversaire, maître du ballon. Barthelmé (62e) et Touzghar sont encore venus buter sur Salles mais Lumeka, entré en jeu une minute auparavant a provoqué un penalty transformé par Florian Tardieu (3-1, 72e). Le break, logiquement, était fait. Gauthier Gallon dans les buts aubois a alors fait le travail devant Florian Michel (84e).

lire aussi

Le classement de la Ligue 2
Avec dix points d'avance sur son adversaire du jour, Troyes finira au pire troisième de la Ligue 2 cette saison. Mais cette victoire devrait lui offrir un plus joli cadeau : un retour en ligue 1 quittée en 2018.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :