Championnat des étoiles
4 Live acheter
Ligue 2

Un spécialiste de la touche pour Toulouse (Ligue 2)

Selon la Dépêche du Midi, le Toulouse FC collabore avec le Danois Thomas Gronnemark, spécialiste de la touche et qui travaille depuis trois ans ce secteur du jeu avec Liverpool.

Selon la Dépêche du Midi de ce vendredi, le Toulouse FC (L2) collabore depuis quelques jours avec le Danois Thomas Gronnemark, spécialiste de la touche et qui travaille depuis trois ans ce domaine avec Liverpool. Ex-footballeur amateur passé par l'athlétisme et le bobsleigh, il détient le record de la plus longue touche du monde (51,33 mètres), rappelle le quotidien régional, mais il a surtout mis au point une méthode qu'il doit développer dans un livre en cours d'écriture (« The long, fast and elever throw-in », les touches longues, rapides et intelligentes).
« Le Danois, qui était déjà venu (en catimini) il y a plusieurs mois, réalise des séances spécifiques avec les joueurs, peut-on lire dans la Dépêche. À l'image de Fabien Barthez avec les gardiens, Gronnemark est un autre consultant extérieur qui vient apporter son expertise sur un domaine particulier. »
« 99 % de mon job tourne autour d'une question : comment peut-on se positionner et bouger pour créer des espaces ? »
Le Danois avait ainsi expliqué son rôle à Liverpool dans France Football, en septembre : « J'enseigne aux joueurs la manière dont on peut parvenir à effectuer une longue touche, mais 99 % de mon job tourne autour d'une question : comment peut-on se positionner et bouger pour créer des espaces ? Ce qui m'intéresse, c'est de trouver des solutions pour que l'équipe ne perde pas le ballon sur ces phases-là et/ou puisse se créer des opportunités dans la foulée. C'est ce sur quoi je suis à l'affut quand je regarde un match. Qui fait ça bien ? Comment s'y prennent-ils ? »
Et de rappeler l'importance des touches : « Lors de la saison 2017-2018, lorsque Liverpool était pressé sur une remise en jeu, l'équipe ne conservait le ballon que 45 % du temps. ??la fin de la saison suivante, nous nous approchions des 70 %. Et cette même saison, nous avions inscrit 14 buts après une touche. Un tel total peut changer le fil d'une saison... »
Réagissez à cet article
500 caractères max
Fr4ncky 26 mars à 13:05

Pourquoi pas. De plus en plus de buts sont marqués sur coups de pied arrêtés (penalty made in VAR, corners ou coup-francs), alors pourquoi pas utiliser la touche comme un centre. Je doute que ce soit l'axe principal à travailler côté toulousain, mais c'est une corde de plus à leur arc.

ADS :