Championnat des étoiles
acheter
Soccer Football - Champions League - Semi Final Second Leg - Manchester City v Paris St Germain - Etihad Stadium, Manchester, Britain - May 4, 2021 Manchester City's Bernardo Silva in action with Paris St Germain's Ander Herrera REUTERS/Phil Noble (Reuters)
Ligue des Champions - Demies

Après Manchester City - PSG, Ander Herrera : «L'arbitre a dit «Fuck off» à Paredes»

Amer mais lucide après la défaite du PSG sur la pelouse de Man City, Ander Herrera a pointé du doigt le comportement de Björn Kuipers.

Ander Herrera, au micro de RMC Sport : «Je pense qu'on a été la meilleure équipe pendant 70 minutes. On a joué avec le ballon, on a tout essayé, on a attaqué, on peut partir d'ici avec la tête haute. On est tristes bien sûr, mais c'est pas facile d'être finaliste. On ne doit pas changer ce qu'on a fait aujourd'hui. On a attaqué, beaucoup de ballons entre les lignes, on a causé beaucoup de problèmes. Il y a des choses qu'on peut améliorer, c'est sûr, mais encore une fois c'est très difficile de de faire partie des deux finalistes. On a encore le titre à jouer. On doit gagner tous les matches, chaque match sera une finale.

On parle de respect, toujours avec les arbitres. Il a dit «fuck off» à Leandro Paredes. Si nous on dit ça, c'est sur qu'on prend 3 ou 4 matches.»

Lire aussi : - Le PSG ne la méritait pas
Réagissez à cet article
500 caractères max
JP03 5 mai à 9:30

Si l'arbitre lui a dit cela, s'est une réponse à quelque chose.

ch.bour34 5 mai à 2:37

il faut à tout prix porter plainte, c'est inadmissible,et honteux de traiter ainsi des personnes diminuées . Pourtant l'arbitre ne peux pas nier le fait que paredes avait l'inscrption "PSG" sur sa blouse.

rom0906 4 mai à 23:39

À Paredes ? Où est le problème, il le mérite tellement...

jeanpierre13 4 mai à 23:27

L’arbitre a été gentil avec les parisiens. Il aurait pu en sortir au moins un ou 2 autres. Herrera dénonce des paroles sorties de leur contexte. Surtout si c’est Paredes qui est impliqué ! Ces gens là ne savent pas perdre avec dignité et reconnaître leur défaite et la qualité des adversaires.

ADS :