Championnat des étoiles
s'abonner
galtier (christophe) (P.Lahalle/L'Equipe)
Ligue Europa - 16es

Christophe Galtier après Lille-Ajax : «J'ose espérer que c'est un accident»

C'est avec la mine et la voix des mauvais soirs que Christophe Galtier est revenu sur la défaite des siens face à l'Ajax. De la déception, mais aussi de la lucidité sur le match des siens.

Frustration ou déception ?

«Des joueurs en-dessous de leur niveau»
«Les deux. On a fait un non match. Certes, il y avait la qualité de l'Ajax, qu'on ne découvre pas. Mais par rapport à ce qui était prévu, par rapport à notre jeu, on a été en-deçà de ce qu'on aurait dû faire. En première période, on a beaucoup manqué d'intensité et de rythme. Quand on arrivait à récupérer le ballon, on le rendait tout de suite. Il y avait des possibilités de pouvoir jouer plus sur les côtés, avoir un jeu moins direct. On n'a pas réussi à le faire en première, ç'a été mieux en deuxième, des espaces se sont créés. Dans l'ensemble, ç'a été insuffisant. Il y a la qualité de l'adversaire, qui mérite sa victoire, mais j'ai trouvé mon équipe un peu prise par l'enjeu. Je n'arrive pas encore à l'expliquer. J'ai trouvé des joueurs en-dessous de leur niveau sur un plan technique, sur les espaces qu'on aurait dû utiliser.»

Marqué par la défaite ?

«Il faut avoir plus de personnalité»
«La déception n'est pas liée à la défaite, elle est liée au visage qu'on a montré. Je suis surpris, même si j'insiste sur la qualité de l'Ajax : ils harcèlent à la perte, ils sont très agressifs. Il faut avoir de la maîtrise. Et on a failli de manière incroyable dans ce domaine-là. On n'a pas joué. J'aurais une discussion lors du débriefing. Sur ce genre de matches, il faut avoir plus de personnalité dans le jeu.»

La fin de match

«On doit rester concentré»
«On marque. Tim (Weah) a été très opportuniste sur une grosse erreur défensive. Il y a le fait du match qui est le penalty, qui est contestable. À partir du moment où l'arbitre va checker, on doit rester concentré. On aurait pu arracher un nul et on est sortis du match dans les dix dernières minutes. Cela correspond à un état de nervosité qu'on ne doit pas avoir. On doit avoir plus de maîtrise.»

Un Lille dominé comme rarement

«Maîtrise, calme, lucidité»
«On ne peut pas mettre ça sur la fatigue, l'enchaînement des matches, c'est pareil pour l'Ajax. On s'est fait bouger, on a été battus dans beaucoup, beaucoup de compartiments. Si c'est un accident ? Je pense qu'il faut retenir la leçon, on est tombés sur une équipe supérieure à nous, on doit avoir beaucoup plus, j'insiste, beaucoup plus de maîtrise, de calme, de lucidité. J'ose espérer que c'est un accident.»

Le jeu de l'Ajax

«Si vous les laissez attaquer, vous êtes étouffé»
«Les rotations, sur ce qui s'organise sur la sortie de balle, on l'avait vu. C'est très bien réglé, très bon techniquement. Il y a des espaces, notamment sur leur manière de défendre. C'était identifié. Mais on ne l'a pas du tout fait en première période. Leur schéma de jeu est quelque chose de cultivé, d'entretenu, de développé dans leur académie. C'est leur manière de jouer en Championnat, Ligue des champions, Ligue Europa... C'est toujours le même style, la même philosophie. Cette capacité à envoyer beaucoup de monde devant. Cela pose des problèmes dans le jeu, c'est une équipe constamment en déséquilibre. Cette équipe, il faut la faire défendre. On avait insisté là-dessus. Si vous la laissez attaquer, vous êtes étouffé, en danger. C'est là tous les regrets que j'ai. On a les moyens de pouvoir beaucoup mieux faire, de pouvoir avoir des temps de possession qu'on n'a pas du tout eus.»

Timothé Crépin, au stade Pierre-Mauroy
Réagissez à cet article
500 caractères max
carmapia 19 févr. à 8:39

Si nos Lillois se remettent psychologiquement de cette contreperformance et analysent lucidement celle-ci, tous les espoirs nous sont permis, y compris pour la fin du championnat. Sinon, gare à la dégringolade...

ADS :