Championnat des étoiles
2 Live acheter
lloris (hugo) (P.Lahalle/L'Equipe)
CM 2022 - Éliminatoires

Les notes de Bosnie-France

Dans une rencontre étriquée, les Bleus reviennent de Bosnie avec les trois points et le sourire (0-1). Antoine Griezmann et Hugo Lloris ont sauvé la rencontre française.

Les notes de la Bosnie

Todorovic, l'un des Bosniens les plus solides 6
Le piston droit de la Bosnie n'est pas forcément le plus connu de sa sélection, à l'instar d'un Pjanic, Dzeko ou Kolasinac, mais il a souvent mis Lucas Hernandez au pilori pendant une grosse heure de jeu. Très actif et toujours juste dans toutes ses transmissions, Darko Todorovic n'a pas eu froid aux yeux. C'est même lui qui a offert l'une des plus belles situations à sa sélection en première période avec une frappe lumineuse sortie par Hugo Lloris de sa lucarne (25e). Défensivement, le Bosnien a souvent bien contenu l'apport offensif de Lemar et de Pogba. Sans être extrêmement agressif dans le duel. De l'intelligence, du sang-froid et surtout, pas mal d'interventions clés en deuxième période pour empêcher les Bleus d'accroître l'avantage. À 23 ans, le défenseur de l'Hajduk Split s'est montré et a donné des garanties à son sélectionneur contre une opposition de grande qualité.
Sehic 5
Hadzikadunic 5
Ahmedhodzic 4
Sanicanin 5
Kolasinac 6
Hadziahmetovic 5
Cimirot 4
Pjanic 4
Krunic 5
Dzeko 5

T.B.

Les notes de la France

Hugo Lloris 7
Après s'être chauffé les gants sur un ballon boxé (24e), Hugo Lloris nous a sortis l'une des parades de l'année. Ahmedhodzic doit encore se demander comment diable le portier des Bleus a pu sortir sa tête surpuissante. Sa parade de très grande classe a permis à ses coéquipiers de garder la tête hors de l'eau dans un moment compliqué pour les Tricolores. Attentif et efficace, le Niçois est l'homme du match côté français avec Griezmann.

Benjamin Pavard 4
Il n'a pas respiré la sérénité. Parfois embêté balle au pied, Pavard a loupé pas mal de contrôles et n'a pas su maîtriser des ballons chauds. Enquiquiné par les montées de Sead Kolasinac qu'il a eu du mal à gérer, le latéral du Bayern a une fois de plus distribué des centres pas vraiment décisifs. Il n'a été efficace ni défensivement, ni offensivement et c'est inquiétant. Au vu des performances de l'ancien Lillois et de Léo Dubois, on se dit qu'il est vraiment dommage de ne pas avoir vu une seule seconde de Ferland Mendy...
Raphaël Varane 5
Dur au mal. Pas vraiment inspiré dans son jeu au pied un peu ronronnant, le défenseur du Real a tenu bon malgré les vents contraires. Les Bosniens n'ayant poussé que par petites vagues, il n'a pas eu à jouer les pompiers de service. Son jeu aérien a été précieux sur les coups de pieds arrêtés.

Presnel Kimpembe 5
Moins tranchant qu'à l'accoutumée, il a passé la soirée à gérer Edin Dzeko, le seul point de fixation offensif chez les Bosniens. Presnel Kimpembe sort de la rencontre avec la satisfaction du clean-sheet, mais on l'a connu beaucoup plus serein.

Lucas Hernandez 4
Décevant. Très maladroit dans ses choix de passes, Lucas Hernandez a perdu la bagatelle de dix-sept ballons. Peu présent au duel, il a semblé émoussé et bien peu présent physiquement. A des années-lumière du combattant sur son flanc gauche, Lucas ne s'est pas montré à son avantage.

Kingsley Coman 5
Son premier quart d'heure était intéressant. Sur un contrôle orienté soyeux, Kingsley Coman embarquait son adversaire et créait une étincelle (11e). Sa tête quelques minutes plus tard méritait un meilleur sort. Mais par la suite, englué dans la toile bosnienne, l'ailier du Bayern s'est éteint et n'a pas eu la tonicité et le dynamisme habituel balle au pied. Passé sur l'aile gauche en début de seconde période, l'ancien Parisien a retrouvé un peu de jus mais il est sorti, comme souvent, à la 59e minute à la place d'Olivier Giroud,

Paul Pogba 5
Sa passe pour Kylian Mbappé était parfaite... mais le juge de ligne en avait décidé autrement. S'il a mis sous l'éteignoir le milieu bosnien, la Pioche n'a pas fait du Pogba. Sur ce genre de rencontres, on attend du Mancunien un peu plus de prises de risques et un jeu long un poil plus aiguisé. Pas assez rampe de lancement, Pogba a fait le boulot sans étincelles. Il semble beaucoup pâtir de l'absence de N'Golo Kanté.

Adrien Rabiot 6
Il a longtemps donné du grain à moudre à ses détracteurs. Emprunté et lent dans son replacement, Rabiot a agacé par moment, incapable de casser les lignes adverses. Et puis il est monté en régime, petit à petit. Son centre pour le but d'Antoine Griezmann est brossé comme il le faut. Lors des vingt dernières minutes, il s'est retroussé les manches dans les temps forts de la Bosnie. Son tacle plein de rage à la 74e est un vrai geste décisif.
Thomas Lemar 6
L'un des gagnants du rassemblement. Tantôt à droite, tantôt à gauche mais aussi dans l'axe, le Colchonero s'est démené. Il ne rechigne jamais à bouffer des kilomètres pour compenser et faire le petit pas en plus pour couper les angles de passes. L'ancien Monégasque était simple à trouver grâce à ses déplacements dans les demi-espaces. Son décalage vers Rabiot sur le but de Griezmann change la face du match. Et si c'était lui la surprise du onze bleu à l'Euro ? Remplacé par Moussa Sissoko à la 90e minute de jeu qui s'est illustré sur un contre.

Antoine Griezmann 7
Le voilà tout seul quatrième meilleur buteur de l'équipe de France. Et quel but important ! Dans un match traquenard, Griezmann a sorti le geste qu'il fallait au bon moment. Sa tête parfaitement exécutée a soulagé ses coéquipiers et Didier Deschamps (60e). Sinon, le Blaugrana s'est fondu dans le collectif et s'est beaucoup dépensé défensivement comme l'atteste son retour salvateur à la 21e minute. Actif malgré les lignes resserrées de la Bosnie-Herzégovine, le numéro 7 français a été présent. Comme toujours.

Kylian Mbappé 5
Il pensait avoir débloqué la partie dès la troisième minute mais son but était invalidé par les arbitres italiens de la rencontre. S'il a eu du mal à se sortir de l'étau de la Bosnie, l'attaquant parisien a tenté des choses. Maladroitement parfois, de manière agaçante avec ses grigris inutiles, Mbappé n'a pas été à la hauteur de sa stature. Mais ses prises de balles ont fait mal à la défense bosnienne, provoquant deux cartons jaunes et des coup francs intéressants.

Note du match : 11/20
L'arbitre, M. Orsato (ITA) : 6


J.T.

Suivez toute l'actualité des Bleus sur francefootball.fr
Réagissez à cet article
500 caractères max
labiscole 1 avr. à 0:05

Lloris est vraiment le meilleur gardien du monde, il est fabuleux.

ADS :