Championnat des étoiles
acheter
Lens n'a rien pu faire contre Lille. (A.Réau/L'Equipe)
À lire dans FF

Ligue 1 : À quelques jours du derby, que pensent les figures lensoises de la saison du LOSC ?

À quelques jours d'un derby décisif et alléchant pour le titre, FF a interrogé des figures lensoises sur la saison du voisin et ennemi intime lillois. Extraits.

Guillaume Warmuz : «Le foot qu'on aime»

L'avis du ardien du RC Lens de 1992 à 2003 : «Cette équipe de Lille me fait penser à la nôtre en 1998 (Lens avait été sacré champion de France). Ils sont impressionnants. J'ai vécu la situation dans laquelle ils sont. Jusqu'au mois d'avril, tout va bien, t'as pas trop de pression, tu surfes sur la vague, tu te dis : “On verra bien.'' Quand ça se précise, que tu ne peux plus te cacher, c'est là qu'il faut être fort. Et ils le sont. Gagner ce titre serait un exploit retentissant. Je ne vais quand même pas aller jusqu'à dire “Allez Lille''. (Sourire.) Surtout avant le derby. Mais le club ferait un beau champion. Il représente le foot qu'on aime.»

- Le sommaire du nouveau FF

Frédéric Meyrieu : «Je vois Paris champion»

L'avis du milieu du RC Lens de 1993 à 1996 : «Christophe Galtier fait un travail exceptionnel. Il est notamment très bon dans l'échange et le contact. C'est primordial pendant le sprint. J'ai vécu ces moments-là, je sais que certains joueurs peuvent avoir la fièvre, qu'ils peuvent se mettre à jouer un peu autrement parce qu'ils ressentent cette pression du titre. Tu peux te poser des questions sur des gestes, des passes, faire différemment de ce que l'on fait habituellement pour sécuriser et ne pas te tromper. Moins jouer à l'instinct. Récemment, on m'a demandé qui je voyais champion, et j'ai répondu Paris parce qu'il y a ce derby qui arrive. Ça va être quelque chose, un vrai match d'hommes.»

Jean-Guy Wallemme : ?«Il ne faut pas se montrer jaloux»

L'avis du défenseur du RC Lens de 1986 à 1998, puis en 2000-01 et entraîneur de 2008 à 2010 : «Lille est une équipe qui respire. Quand on voit les sourires affichés sur le banc de touche, ça dit beaucoup de choses. On sent un vrai groupe, des joueurs soudés. En 1998, j'ai connu des Lillois heureux du titre obtenu par les Lensois. Je dirai la même chose s'ils gagnent. Il ne faut pas se montrer jaloux. C'est le football qui nous intéresse. Mais attention au derby qui arrive ! Les deux équipes jouent des choses. Et il y a un vrai enjeu régional.»

Olivier Bossard

Retrouvez l'intégralité de notre dossier «Une famille en Nord» dans le nouveau numéro de France Football, disponible en kiosques ou ici en version numérique.

- Toute l'actualité de la Ligue 1

Réagissez à cet article
500 caractères max
stanis66 5 mai à 8:57

Frédéric Meryieu milieu offensif Français dans les années 80/90 qui a joué notamment à Toulon, Metz et Lens

soudantjp 4 mai à 18:37

C’est qui Meyrieu ????

ADS :