Championnat des étoiles
1 Live s'abonner
Soccer Football - Europa League - Round of 32 First Leg - Wolfsberger AC v Tottenham Hotspur - Puskas Arena, Budapest, Hungary - February 18, 2021 Tottenham Hotspur's Son Heung-min celebrates scoring their first goal with Gareth Bale REUTERS/Bernadett Szabo (Reuters)
Ligue Europa - 16es

Ligue Europa : ce qu'il faut retenir des 16es de finale aller

Tottenham facile, Leverkusen renversant puis puni, l'AC Milan accroché in extremis... Voici les enseignements majeurs des 16es de finale aller de la Ligue Europa.

Les Anglais assurent

Alors que la lutte pour le top 4 de Premier League est extrêmement disputée, une victoire en Ligue Europa pourrait être le meilleur moyen d'accéder à la prochaine Ligue des champions pour Tottenham et José Mourinho. Bien aidés par un Gareth Bale en jambes (un but, une passe décisive), les Spurs sont allés s'imposer sans trop de difficultés à Budapest face aux Autrichiens de Wolfsberger (4-1). Alors que Manchester United a également fait un écart a priori insurmontable pour la Real Sociedad (4-0), Leicester a manqué de compléter ce début de soirée idéal pour les clubs anglais, accrochés sur la pelouse du Slavia Prague (0-0), tout comme Arsenal un peu plus tard face à Benfica (1-1). Les Gunners auront néanmoins les cartes en main au retour "à domicile" à Athènes jeudi prochain.

Le Milan surpris, pas la Roma

Ancienne légende de l'Inter, Dejan Stankovic a joué un vilain tour à l'AC Milan ce jeudi. Désormais entraîneur de l'Étoile Rouge de Belgrade, l'ancien milieu de terrain a vu son équipe, à dix contre onze, accrocher les Rossoneri au bout du temps additionnel pour rester en course dans ces 16es de finale (2-2). Pourtant, le Français Theo Hernandez pensait avoir donné la victoire à sa formation en convertissant un penalty qu'il avait lui-même obtenu à l'heure de jeu. Pas de mauvaise surprise en revanche pour la Roma, qui est allée s'imposer sans trembler sur la pelouse de Braga (2-0), grâce à Edin Dzeko (5e) et Borja Mayoral (86e).

Leverkusen battu dans un match fou !

En nette perte de vitesse depuis le début de l'année 2021, le Bayer Leverkusen n'a pas profité du retour de la Coupe d'Europe pour reprendre confiance. Mené 0-3 à la pause sur le terrain des Young Boys de Berne, les hommes de Peter Bosz ont pourtant cru tout renverser en revenant à 3-3 (doublé de Patrick Schick puis but de Moussa Diaby), avant une ultime erreur de leur gardien Niklas Lomb permettant à l'ancien Rémoi Jordan Siebatcheu de signer un doublé déterminant (4-3, 89e). Il y a eu du spectacle, aussi, entre l'Olympiakos et le PSV Eindhoven (4-2), mais les anciens pensionnaires de Ligue 1 ont également fait la différence, avec une passe décisive de Mathieu Valbuena et un but chacun pour Youssef El Arabi et Yann M'Vila, d'une frappe Ligue des champions.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :