Championnat des étoiles
acheter
La joie de Vinicius, double buteur avec le Real Madrid contre Liverpool, mardi.
Ligue des Champions - Quarts aller

Revue de presse : «Vinicius se couronne», la presse espagnole salue le doublé de Vinicius Junior avec le Real Madrid contre Liverpool en C1

Au lendemain de la victoire du Real Madrid sur Liverpool (3-1) en quart de finale aller de la Ligue des champions, la presse madrilène jubile et met évidemment en avant Vinicius Junior, auteur d'un superbe doublé.

Le Real Madrid a fait un grand pas vers les demi-finales de la Ligue des champions en prenant le meilleur sur Liverpool (3-1) à domicile, mardi soir. Un quart de finale aller marqué par l'efficacité de Vinicius Junior. Décrié depuis son arrivée chez les Merengue en 2018, le jeune Brésilien a frappé fort en signant un joli doublé (27e, 65e). Aidé par le second pion de Marco Asensio (36e), l'ancien élément de Flamengo a propulsé le Real sur la voie royale vers le dernier carré.

C'est donc sans surprise que Vinicius Junior, plus jeune joueur de l'histoire du Real Madrid à inscrire deux buts lors d'un match de C1 à élimination directe, s'affiche à la une des principaux quotidiens sportifs espagnols, ce mercredi matin. Et madrilènes, en particulier. «Vinicius se corona», titre ainsi Marca, c'est-à-dire «Vinicius se couronne», dans un jeu de mots subtilement distillé en référence à la crise actuelle du coronavirus. «C'était la soirée choisie par Vinicius pour prouver qui il est et, surtout, qui il peut devenir», souligne sur son site le quotidien de la capitale pour qui le Brésilien «a assommé Liverpool avec son doublé et son jeu vertical étourdissant» lors d'une «soirée mémorable».

Lire :
- Le Real Madrid prend une avance intéressante face à Liverpool
-Les notes de Real Madrid-Liverpool

«Vini, Vidi, Vici» pour AS, la passe de Kroos honorée

«Valdano a déclaré la veille qu'il échangerait Mbappé contre Vini. Attention à se passer de ce Brésilien qui ne cesse de grandir et qui est décisif à 20 ans dans un quart de Ligue des champions...», ajoute Marca en détaillant le calvaire qu'a fait connaitre Vinicius à Trent Alexander-Arnold. «Vinicius a mangé celui que les classements donnent comme le meilleur latéral droit du monde. Le Brésilien a été un cauchemar pour Alexander-Arnold qu'il a fini par déséquilibrer comme le reste de la défense, incisif, rapide, imparable sur quasiment toutes les occasions». La magnifique ouverture de Toni Kroos sur le premier but du héros du soir a également sa place chez Marca qui narre que Vinicius l'a rendue «immortelle, car on se souviendra toujours de l'action».
 
De son côté, AS a titré à sa Une «Vini, Vidi, Vici» en détournant la célèbre expression prononcée par Jules César avec une magnifique photo de Vinicius exultant à genoux. L'autre quotidien madrilène majeur souligne que «Madrid s'est réveillé avec le Covid de Varane» et qu'il n'est finalement «pas conseillé de parier contre le Real lorsque l'hymne de la Ligue des champions, la bande originale de sa vie, retentit». AS met en exergue également que «la défense de Liverpool était une blague».

La soupe à la grimace en Angleterre, le Real était «trop bouillant» pour les Reds

Même si les Reds ont quelque peu réagi en réduisant le score et en revenant momentanément dans le coup pour recoller, ils sont en délicatesse avant le retour à Anfield. C'est la soupe à la grimace en Angleterre où le Sun qualifie la prestation des hommes de Jürgen Klopp de «vraie horreur». The Daily Telegraph évoque lui une «misère à Madrid» tandis que le Guardian parle de «Reds irréguliers». Pour Metro, le Real était «trop bouillant» pour les ouailles de Klopp, «malmenées» à Madrid selon le Daily Mail qui se félicite cependant du succès de Manchester City sur Dortmund (2-1). Si Liverpool ne ralliera sans doute pas le dernier carré, la Premier League placera peut-être un représentant avec City et même deux si Chelsea dame le pion à Porto (match aller ce mercredi soir au Portugal). Les Anglais savent aussi retenir le positif...

Emmanuel Langellier

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :