Championnat des étoiles
acheter
Soccer Football - World Cup Qualifiers Europe - Group D - France v Ukraine - Stade de France, Saint-Denis, France - March 24, 2021  France's Kylian Mbappe REUTERS/Christian Hartmann (Reuters)
Bleus

Kylian Mbappé : «Les critiques ? Bien sûr que ça fatigue...»

Après trois prestations décevantes avec l'équipe de France, Kylian Mbappé a fait le point au micro de RTL, laissant transparaître une certaine lassitude d'affronter des adversaires regroupés, mais aussi d'être sans cesse au centre de l'attention en France...

Si cette fenêtre internationale a plutôt souri à l'équipe de France, qui a lancé sa phase de qualifications à la Coupe du monde 2022 par un nul et deux victoires, Kylian Mbappé a souffert lors de ses trois apparitions, sur l'aile ou dans l'axe, ciblé par les défenses adverses et ne parvenant pas à trouver le chemin des filets. Interrogé par RTL, l'attaquant des Bleus s'est montré assez fataliste sur l'approche de ses adversaires.
«Je joue dans un Championnat où je crois que ce n'est pas très ouvert tous les week-ends...»
«C'est toujours pareil, c'est mon quotidien, a-t-il affirmé. Je joue dans un Championnat où je crois que ce n'est pas très ouvert tous les week-ends. Mais voilà, ça fait partie de mon quotidien. Après, mon positionnement, je ne veux plus trop en parler parce que ça fait des débats inutiles. On me fait dire des choses que je n'ai pas dites, mais je ne vais plus parler de ça. Après, on a réussi à gagner et c'est le plus important parce qu'il faut toujours revenir au collectif.»

«Moi, je suis là tout le temps»

Alors que l'actualité est également centrée sur son avenir, lui qui n'aura plus qu'un an de contrat avec le PSG à la fin de la saison, Kylian Mbappé apparaît lassé des critiques et débats incessants autour de son cas personnel : «Bien sûr que ça fatigue, surtout quand tu joues dans un club de ton pays, que tu donnes tout pour ton équipe nationale aussi... Bien sûr qu'au bout d'un moment, ça fatigue. C'est différent pour les joueurs qui jouent à l'étranger, ils ne reviennent ici que pour l'équipe nationale. Moi, je suis là tout le temps, donc bien sûr que ça parle beaucoup plus. Voilà, c'est un contexte différent. Mais je savais en signant à Paris que j'allais être dans ce contexte-là. Mais on verra, on verra par la suite.»

Une confession qui peut évidemment laisser penser qu'il prépare le terrain avant un possible départ à l'étranger cet été. Favorisé en partie par l'usure psychologique d'être sans cesse au centre de l'attention ? «Bien sûr que ça joue, concède-t-il, mais après, il n'y a pas que ça. Le plus important, c'est de se sentir bien où on est et de prendre du plaisir tous les jours au quotidien.» Avant d'assurer n'avoir pas encore pris de décision quant à son avenir en club : «Si j'avais avancé, je serais déjà venu déjà en parler. Bien sûr que quand j'aurai pris ma décision, je viendrai en parler.»
Réagissez à cet article
500 caractères max
RensenbrinkRIP 1 avr. à 23:25

Kylian: Ne surtout pas t'inquiéter. Beaucoup de français sont connus pour constamment critiquer et facilement retourner leur veste. Par exemple, Platini a été sifflé par le parc des princes lors d'un match France-Stuttgart en 1981. Lors de l'Euro 1984, c'était le roi du monde pour tous les français. Zidane a aussi connu la critique lors de l'Euro 1996. En 1998, il était aussi le roi du monde pour tous les français. Montre-leur lors des PSG-Bayern et lors de l'Euro cet été.

Gauchos 1 avr. à 23:08

Petit a petit l’usure du negativisme qui règne dans le milieu du foot francais le gagne et il se retrouve dans le même état que Tuchel avant qu’il ne s’arrete avec le PSG. Depuis qu’il est a Chelsea et ce moins d’un mois après être limogé, on le voit commencer a revivre. Mbappe sait ce qu'il lui reste a faire bien que manifestement quitter la France ait l’air de lui couter.

oskare68 1 avr. à 21:14

C'est lui qui commence a gonfler tout le monde a vouloir a en faire trop,tout pour ses stats.Il a vraiment le melon.A Madrid il a intérêt a changer ses attitudes sinon ça va vite chauffer dans le vestiaire

rom0906 1 avr. à 19:32

Ce n'est pas lui le fautif, ce sont les médias qui peignent de lui un portrait de "génie" alors qu'il n'en a pas l'étoffe et bien sûr les gens qui croient ce qu'on leur raconte et qui ont du beurre sur les lunettes. Le seul soucis qu'il a à régler de son côté, c'est son égo. Pour le reste, ce n'est pas sa faute.

marcianno 1 avr. à 17:45

Mbappé 22 ans. 1 coupe du monde, 1 championnat d’Europe des moins de 19 ans, 4 championnat, 2 coupes de France , 2 coupes de la ligue. 2 trophée des champions.259 match, 163 buts, 75 passés décisif. Il faut arrêter les critiques.

voir toutes les réactions
ADS :