Championnat des étoiles
s'abonner
toko ekambi (karl) guimaraes (bruno) garcia (rudi) (P.Lahalle/L'Equipe)
A lire dans FF

A lire dans FF cette semaine : Rudi Garcia, l'incroyable remontada

L'entraîneur de l'OL a surmonté la défiance dont il faisait l'objet à son arrivée pour faire de Lyon un véritable candidat au titre. Récit de ce renversement total de situation dans FF actuellement disponible. Avec une interview de Rudi Garcia.

«Oui, être champion avec Lyon, ce serait plus fort (qu'avec Lille en 2011) compte tenu de la présence du PSG qui doit gagner le titre chaque année.» La phrase est signée Rudi Garcia dans le nouveau numéro de France Football, désormais disponible. A l'intérieur de FF, un dossier autour de l'entraîneur des Gones, auteur d'une incroyable remontada. De son arrivée tourmentée et critiquée à une place de candidat au titre de champion de France. En passant bien sûr par le superbe parcours de son équipe en Ligue des champions la saison dernière, et cette défaite en demi-finales face au Bayern Munich, futur vainqueur, après avoir sorti la Juventus de Cristiano Ronaldo et le Manchester City de Pep Guardiola. «Je voulais vraiment gagner la Ligue des champions avec l'OL l'été dernier, ça ne s'est pas fait, avoue Rudi Garcia dans une interview accordée à FF à retrouver dans nos colonnes. Maintenant, j'espère pouvoir les qualifier à nouveau pour cette compétition.»
La Une de FF disponible à Lyon et sa région.
La Une de FF disponible à Lyon et sa région.

Le confinement, la bonne nouvelle ?

Son arrivée au sein d'un vestiaire sous tensions ; Un effectif à mettre à jour d'un point de vue physique ; La qualification précieuse pour les huitièmes de finale de la C1 il y a un an ; Le succès sur la Juve ; Puis le confinement et l'interruption des compétitions. FF revient sur le cheminement de cette aventure particulière. «Paradoxalement, cette interruption a peut-être un peu rendu service à Rudi, analyse Alain Perrin dans FF. Car le groupe s'est retrouvé pour la préparation de la finale de Coupe de la Ligue et le Final 8 avant la reprise du Championnat à huis clos. Ç'a annihilé la fronde populaire, ou en tout cas son expression. Forcément, ç'a donné un peu d'oxygène à Rudi.» S'il regrette et critique la dureté de son accueil dans le Rhône, l'ancien coach de la Roma porte son regard sur le confinement et ses conséquences dans FF : «C'est vrai qu'en juin on a pu installer un esprit commando car on avait la finale de la Coupe de la Ligue et une qualif' à obtenir en C1. Et, comme les joueurs avaient déjà senti la direction que l'on avait décidé de prendre depuis plusieurs mois, qu'il y avait une montée en puissance, ils étaient encore plus convaincus de tout donner en juin pour être au maximum ensuite.» Mais à l'image d'un début de saison compliqué, d'une réunion très tendue avec les joueurs, des rumeurs très rapides de non prolongation de contrat en fin de saison, Garcia n'a jamais vraiment eu de répit.
 
Le dossier avec nos infos et l'entretien Rudi Garcia à retrouver dans France Football actuellement disponible en kiosques et en version numérique en cliquant ici.

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
TLAXCALA 24 févr. à 12:22

C'est souvent bien la 1ère année avec Rudy Garcia. Il faut voir sur plus long terme.

jeanpierresegura 24 févr. à 11:39

A Marseille il a fait la démontada avec ses dépenses sur des joueurs en fin de course.Bon courage à l'OL, s'il ne s'occupe plus du recrutement.Grace à lui, l'OM a du mal à se relever.

tmfoot 23 févr. à 15:07

Tout cela est Pipo sergent Garcia .....prolongation dans 3/4 mois et viré dans 12 avec un bon CHÈQUE Lyonnais...Un Incompétent notoire .....

dimamas 23 févr. à 15:01

Waw ????????????Vous interprétez les chiffres à votre manière. C’est vrai Garcia fait mieux qu’avant, il a une très belle équipe très équilibrée avec un excellent banc. Le seul Voya drpuis 9 matchs, en 2021 il a autant de points que le très mauvais PSG qui joue la LDC

ADS :