Championnat des étoiles
3 Live s'abonner
fernandez (luis) pochettino (mauricio) (CLEMENT/L'Equipe)
Ligue 1

Luis Fernandez : «Les joueurs du PSG vont aimer Mauricio Pochettino»

Il l'a fait venir au PSG en janvier 2001. Avant de le recruter de nouveau au moment où il a pris en main l'Espanyol Barcelone. Avec à chaque fois la même satisfaction. Luis Fernandez raconte Mauricio Pochettino, le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain.

«Mauricio Pochettino va devenir le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain. On ose imaginer que ça vous rappelle de sacrés souvenirs...
De bons souvenirs en tant joueur, d'abord, bien sûr. Après le PSG, j'avais entraîné l'Espanyol Barcelone et j'avais souhaité le recruter. Quand on sauve le club, il est dans l'équipe, et je pense que c'est sur quelqu'un comme lui que j'ai pu m'appuyer. Dans un groupe, il te faut toujours voir et vite trouver un leader technique, oui, mais il ne faut pas que ça : il te faut aussi un leader dans l'état d'esprit, celui qui peut rassembler des gens autour de toi. Et, en arrivant à l'Espanyol, c'est ce qui m'a semblé être la bonne solution avec Mauricio.

Son profil collait-il très bien à celui d'un leader ?
Il avait cette carrure. Il était aimé, apprécié. Un garçon qui respectait les consignes, ses partenaires. Il avait une bonne relation avec ses coéquipiers qui l'aimaient beaucoup. Il y avait des raisons : c'est quelqu'un d'entier, de vrai. Il répond aux attentes de bien porter le maillot. Il avait les qualités d'un défenseur avec son style à lui : ce n'était pas le plus rapide mais c'était le plus intelligent dans ses placements, ses duels au sol ou en l'air, dans l'anticipation. Le défenseur parfait. Mauricio, c'était le travail, la préparation, quelqu'un de très soigneux. Il ne peut pas ne pas te marquer. Moi, il m'a marqué. Je le prenais toujours comme référence. Quand tu l'as comme joueur, c'est du pain béni. La sérénité, la tranquillité. C'était Monsieur Propre. Cela a toujours été un plaisir de pouvoir m'en occuper.
Pour Luis Fernandez, Mauricio Pochettino était bien plus qu'un simple élément dans son effectif. (BOUTROUX/L'Equipe)
Pour Luis Fernandez, Mauricio Pochettino était bien plus qu'un simple élément dans son effectif. (BOUTROUX/L'Equipe)

«Il a envie de rebondir, c'est certain»

Y avait-il déjà des conversations sur une destinée de coach le concernant ?
En tant que défenseur, ou en tout cas par rapport à ce qu'on attend d'un défenseur ou même par rapport à ses coéquipiers, il parlait et échangeait beaucoup. Cela a toujours été quelqu'un de très impliqué, très concentré. Quand on dit de quelqu'un qui avait la rigueur, Mauricio l'avait en tant que joueur. Il se faisait respecter. Tactiquement, il était aussi parfait. Mais, attention, il aimait beaucoup parler football. Regarder le football, observer le football, avoir des avis... C'est certain que c'était un passionné avec qui c'était un plaisir d'échanger. Quand je le voyais réussir avec l'Espanyol comme entraîneur (2009-2012), ça me faisait plaisir. Ce qu'il faisait, c'était propre, et on sentait que les joueurs étaient prêts à l'aider. Il a eu cette réussite à l'Espanyol et, ensuite, c'est là où il a été le plus exceptionnel, à Tottenham. Pendant cinq ans ! J'ai eu l'occasion d'y passer il y a un an. Vous n'aviez qu'à demander aux joueurs français : il était très apprécié, très aimé en tant que coach et en tant que personne. Il a été vice-champion d'Angleterre (2016-17) et a fait une finale de Ligue des champions (2019). Ce n'est pas rien. J'aime beaucoup l'homme et je suis admiratif de son parcours d'entraîneur. Il le mérite. Je n'en ai pas entendu quelques uns se plaindre de l'homme et de l'entraîneur qu'il est. Il a envie de rebondir, c'est certain.
«Pochettino, c'est un style où il réussit à mélanger tout ce que l'on aime quand on est joueur de football.»
Quelle est votre regard sur son arrivée au PSG ?
Il connaît la maison, il connaît le club. Il rassemble. Les joueurs vont l'aimer. Il a ce côté humain, cette approche, cet échange pour les mettre dans les meilleures dispositions pour qu'ils puissent s'exprimer. Il aime beaucoup le PSG, il me l'a toujours dit. Son passage au club a été quelque chose qu'il a apprécié. Il a apprécié les supporters et les supporters lui ont témoigné aussi cette affection. Il y a une bonne connexion. Pochettino, c'est un style où il réussit à mélanger tout ce que l'on aime quand on est joueur de football. Quand on a un entraîneur comme Mauricio, on a envie de se battre pour lui, on a envie de jouer pour lui, on a envie de faire des choses pour lui.»

Lire :
-Limogeage de Thomas Tuchel : entraîneur du PSG, le job impossible
Timothé Crépin
Réagissez à cet article
500 caractères max
Toto0 2 janv. à 19:53

On ne change pas un bon entraîneur pour prendre une change avec un autre, ça prouve la très mauvaise organisation du PSG!

samaeldarkhan-pro- 26 déc. à 13:19

Pochettino n'a absolument rien remporté en tant qu'entraineur mais tout le monde l'adule deja en France.......Villas Boas a un palmares long comme le bras mais est critiqué et moqué par tous . Il y aura toujours deux poids, deux mesures . ^^

florent02 26 déc. à 11:44

Qu'il plaise ou pas aux joueurs n'est pas la question. L'entraîneur doit plaire aux dirigeants, un point c'est tout.

leroystphane99 25 déc. à 14:17

Quand on vire un entraîneur, c’est pas pour rien. Il se cache forcément des juste en interne . Forcément des plans qui ne permettent pas de poursuivre avec le club.leonardo sait très bien ce qu’il fait.

Toto0 25 déc. à 5:13

Comment le PSG peut changer Tuchel pour Pochettino, on dirait que vous êtes de vrais amateurs, en plus en pleine ligue des champions. Ça me désole vraiment pour vous!Neymar doit laisser cette équipe!!!

voir toutes les réactions
ADS :