Championnat des étoiles
acheter
BA - Salvador - 19/10/2020 - BRAZILIAN 2020, BAHIA X ATLETICO-MG - Jorge Sampaoli coach of Atletico-MG during a match against Bahia at Pituacu stadium for the Brazilian championship A 2020. Photo: Jhony Pinho / AGIF (Jhony Pinho/Jhony Pinho/AGIF)
Ligue 1 - Marseille

«Quel est le projet derrière tout ça ?», «Du piment à une saison morose» : l'arrivée de Jorge Sampaoli vue par les supporters de l'OM

Débarqué mardi à Marseille et bientôt sur le banc de l'OM, Jorge Sampaoli est l'objet d'une sacrée attente pour des supporters phocéens désabusés depuis bien trop longtemps. FF est allé en voir certains pour prendre le pouls au sujet de l'arrivée de l'Argentin sur le banc.

Yannick : «Ils vont le canalyser et le briefer»
«J'ai pris la nouvelle de son arrivée de manière très agréable. Il ne faut pas oublier qu'on sort d'une période hyper compliquée, où il y a eu d'énormes tensions en interne et en externe. Là, on est arrivé à une situation d'apaisement avec Nasser Larguet. Il ne faut pas l'oublier, il est venu dans un chaudron bouillant et il a réussi à nous faire patienter. Mais je ne sais pas si c'était nécessaire d'avoir tout de suite (Jorge) Sampaoli. Mais j'étais satisfait du nom. Sampaoli, on connaît, on sait qu'il y a des hauts et des bas, qu'il a un caractère bien trempé. S'ils le prennent, je pense qu'ils vont un peu le canalyser et le briefer. S'il fait ça (NDLR : référence à sa dernière colère lors de son dernier match au Brésil où il a été expulsé) en Ligue 1, on ne le verra pas beaucoup sur le banc. Et ce n'est pas ce dont on a besoin. A la différence de (Marcelo) Bielsa, Sampaoli s'adapte un peu plus. Bielsa n'est pas borné, j'ai adoré son passage mais je fais partie de ceux qui ont lâché un peu. Parce qu'il nous a lâché à un moment. Il avait ses raisons mais, dans l'histoire, il a un peu oublié les supporters.

Lire :
-Jorge Sampaoli, El Loco 2
-McCourt : «L'OM n'a jamais été à vendre»
«Si tu commences à avoir un gars avec un réseau un peu plus ample, qui peut attirer certains joueurs d'expérience, qui ont envie de gagner tous les matches... Cela ne peut être que très bon.»
Sampaoli, un nom ronflant, oui, mais dans le jeu, il va apporter quelque chose de nouveau. Et je pense aussi que c'est quelqu'un qui va avoir un certain réseau. Ce qu'on souhaitait avec (André) Villas-Boas. Sauf qu'il a été un peu bridé dans ses choix. Là, on entend parler d'Arturo Vidal. Je ne dis pas que c'est le joueur qu'il nous faut absolument, mais si tu commences à avoir un gars avec un réseau un peu plus ample, qui peut attirer certains joueurs d'expérience, qui ont envie de gagner tous les matches... Cela ne peut être que très bon.
 
La fin de saison ? Si les mecs jouent au ballon, qu'ils essaient de nous donner du plaisir, et que du coup ils en prennent eux aussi, ça me va. Même si, à terme, ce n'est pas ce que je veux de l'OM. J'attends des mecs qui mouillent le maillot et quelques résultats. Si on peut se qualifier en Ligue Europa, je prends ! Je pense que Sampaoli est un mec qui va vouloir la jouer. Il a cette culture.»
Damien : «Quel est le projet derrière tout ça ?»
«J'ai été d'abord dans l'incompréhension, je me demandais comment il pouvait venir s'associer à Jacques-Henri Eyraud. Mais ça, c'était avant que Frank McCourt n'intervienne. Ensuite, je me dis que c'était bien d'avoir ce type d'entraîneur qui aime jouer dur et qui aime attaquer. C'est surtout ce qui me fait plaisir, savoir qu'on va un peu jouer à la Bielsa quand il était là. Je n'ai pas vraiment été surpris de son arrivée. On entendait de tout, du (Maurizio) Sarri et du (Lucien) Favre donc... C'est ce type d'entraîneurs qu'il faut à l'OM, c'est une bonne chose.

Lire :
-10 choses à savoir sur Pablo Longoria, nouveau président de l'Olympique de Marseille
«Un nouvel espoir ? Pas vraiment. Je ne crois plus du tout au projet McCourt. Il semble déconnecté. L'arrivée de Sampaoli, c'est bien mais pour quoi faire ?»
On verra ensuite s'il aura des joueurs à sa disposition la saison prochaine. Car j'aimerais vraiment savoir quel est le projet derrière tout ça. (Pablo) Longoria président, d'accord, mais le mercato de l'été prochain avec Sampaoli va être déterminant. Quand il est arrivé à Séville, il a fait un mercato extrêmement cher. Je ne sais pas s'il espère faire pareil ici, mais si c'est le cas je me demande avec quel argent... Un nouvel espoir ? Pas vraiment. Je ne crois plus du tout au projet McCourt. Il semble déconnecté. L'arrivée de Sampaoli, c'est bien mais pour quoi faire ? Je demande à voir. Fut un temps, j'aurais sauté au plafond mais là, j'attends de voir.»
Le  Vélodrome bientôt de nouveau bouillonnant avec Sampaoli et le retour des supporters ? (PORCU FRED/PRESSE SPORTS)
Le Vélodrome bientôt de nouveau bouillonnant avec Sampaoli et le retour des supporters ? (PORCU FRED/PRESSE SPORTS)
Amayes : «Du piment à une saison morose»
«Quand il a été annoncé, j'ai ressenti de l'excitation. Sampaoli souhaite que ses équipes soient protagonistes et rien que ça, c'est aux antipodes de ce qu'on a connu sous André Villas-Boas, notamment les derniers mois. Je ne veux plus revivre de matches où mon équipe ne réalise qu'un seul tir pendant 90 minutes comme contre Strasbourg. En revanche, j'ai été un peu surpris du timing. Je pensais qu'il allait peut-être faire comme (Marcelo) Bielsa. À savoir donner son accord pendant la saison en cours et prendre les rênes la saison suivante. Arriver en milieu de saison n'est pas un problème, mais je pense que son image peut être écornée s'il connaît des débuts compliqués en termes de résultats. Ce qui n'est pas inenvisageable comme scénario vu le mal profond qui semble régner dans l'équipe... Surtout que, sans rentrer dans des clichés, certaines personnes semblent attendre le moindre faux-pas pour le descendre alors qu'il n'est même pas arrivé !
«En tant que supporter, je suis très curieux de voir comment sa personnalité va matcher (ou pas) avec le football français.»
De mon point de vue, au contraire, sa venue redonne du piment à une saison morose. Comment va-t-on évoluer ? Va-t-il imposer son style de jeu facilement ? Va-t-il relancer certains joueurs en perte totale de vitesse ? Quand on voit son pétage de plomb récemment avec l'Atletico Mineiro, on peut se dire : "Ouh là, mais s'il vient en Ligue 1, il est capable de se manger des suspensions vu son caractère volcanique." Mais au fond, en tant que supporter, je suis très curieux de voir comment sa personnalité va matcher (ou pas) avec le football français.»
Bastien : «La saison est déjà foutue ou presque, donc autant vibrer»
«Sur les dix-huit derniers mois, depuis le Angers-Marseille du 3 décembre 2019 en fait, les matches de l'OM sont assez pénibles à suivre. Même lorsqu'on gagnait, on sentait qu'on était en surperformance statistiques et ça se voyait dans le jeu. Ça fait un moment que je ne vibre plus devant les matches. Alors l'arrivée de Sampaoli me laisse supposer qu'au moins, on va voir du football, on va vibrer. On ne gagnera pas forcément plus, mais cette saison est déjà foutue ou presque, donc autant vibrer. Je suis davantage intrigué par son arrivée. Sa philosophie semble très demandeuse et les joueurs actuels de l'OM n'ont pas montré une grosse volonté de faire des efforts les uns pour les autres ces derniers temps. Mais depuis le passage de Bielsa, j'ai bien compris que cela était aussi conditionné par ce qu'on leur demandait et les conditions dans lesquelles ils étaient mis. Sampaoli va attirer l'attention, il prendra la pression sur lui. Aux joueurs de s'adapter et de suivre les consignes. Ça ne fonctionnera peut-être pas, mais au moins, je note la volonté de proposer du spectacle, de faire honneur à la devise de ce club "Droit au but". Son arrivée en cours de saison n'est, je pense, pas un choix par défaut, sinon on aurait continué avec Larguet. C'est un vrai choix de profil. Il a l'opportunité de tenter de créer un électrochoc et de pourquoi pas réaliser un miracle dès cette saison. Mais surtout de prendre le temps de connaître cet effectif, de voir les forces et les faiblesses, de commencer à inculquer ses principes et donc de préparer la saison prochaine.»
Eytan : «Quitte à ne pas avoir de résultats, autant avoir du jeu»
«Je suis assez mitigé. D'un côté, je suis étonné qu'on engage un entraîneur aussi explosif que Sampaoli au regard des tensions actuelles autour du club. Son arrivée ne s'inscrit pas dans un projet stable et, à long terme, je préfèrerais un coach français, qui aime l'OM, comme Christophe Galtier. Mais d'un autre côté, je suis très excité que l'on fasse venir un entraîneur à l'envergure internationale, réputé pour bien faire jouer ses équipes. Je reste sur la frustration de dimanche dernier où à onze contre dix face à Lyon, on s'est montrés trop frileux (1-1), sans donner l'impression de vouloir aller chercher la victoire.
«Sampaoli peut aussi apporter ce supplément d'âme qui fait défaut aux joueurs depuis des mois.»
Je me souviens de la saison avec Bielsa, le classement final était décevant mais c'était génial à voir. Quitte à ne pas avoir de résultats, autant avoir du jeu. Sampaoli peut aussi apporter ce supplément d'âme qui fait défaut aux joueurs depuis des mois. Il peut les recadrer facilement, ce ne sont pas les mêmes egos que ceux qu'il a connus à la tête de la sélection argentine. Je pense aussi qu'il est capable de relancer les Argentins de l'effectif (Dario Benedetto et Leonardo Balerdi) et de bien exploiter les joueurs à fort potentiel comme Pape Gueye et Boubacar Kamara.»
Réagissez à cet article
500 caractères max
ghys59 3 mars à 14:10

Un record de la honte, deux présidents, trois entraîneurs. Une saison de l'OM...

ADS :